Nouvelle mission multisectorielle du Club Afrique Développement en Côte d’Ivoire

Le Club Afrique Développement Côte d’Ivoire du groupe Attijariwafa bank et la Société Ivoirienne de Banque (SIB) ont organisé jeudi 9 décembre à  Abidjan, en format digital, une mission multisectorielle autour du thème « Zone de Libre échange continentale africaine (ZLECAF) et enjeux de production Made In Côte d’Ivoire ».

Les conférences plénières, diffusées en direct d’Abidjan, se sont tenues sous la présidence du  Ministre de la Promotion des PME, de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur Informel  de la République de Côte d’Ivoire, M. Felix ANOBLE, en présence du Président du Conseil  d’Administration de la SIB, M. Georges N’DIA COFFI, et de M. Daouda COULIBALY, Directeur  Général de la holding Attijari West Africa. 

Dans son mot de bienvenue M. Mohamed EL GHAZI, Directeur Général de la SIB, a évoqué  l’importance du sujet pour l’économie du pays, tenant compte des objectifs de satisfaction de  la demande nationale de même que de ceux d’alignement sur les standards internationaux afin  de faciliter l’exportation des productions ivoiriennes. Il a, par ailleurs, souligné l’engagement de  la SIB dans ce combat, notamment, en privilégiant des manufacturiers basés en Côte d’Ivoire. 

Cette édition s’est articulée autour de trois temps forts : deux panels animés par d’éminentes  personnalités et des sessions de networking BtoB, avec plus de 200 chefs d’entreprises  et acteurs économiques d’Afrique de six pays du continent (Gabon, Côte d’Ivoire, Egypte,  Maroc, Sénégal et Tunisie) qui ont pris part à cette mission, une occasion pour identifier des  opportunités effectives de collaboration et d’investissement entre opérateurs économiques. 

À cette occasion, Mme Mouna KADIRI, Directrice du Club Afrique Développement (CAD), a  rappelé que cette mission multisectorielle était la 31e du genre pour le groupe Attijariwafa  bank sur le continent depuis la création du CAD en 2016, mais surtout la 4e opération du CAD  en Côte d’Ivoire et qui est portée par la SIB. 

L’objectif de cette mission, selon Mme Kadiri, est d’offrir aux entreprises, notamment  ivoiriennes, la possibilité de nouer des partenariats et de développer des flux d’affaires entre  elles, de connecter les PME ivoiriennes avec d’autres pour stimuler le commerce intra-africain,  profitant des opportunités de croissance offertes par la zone de libre-échange. 

De son côté, M. Felix ANOBLE, Ministre de la Promotion des PME, de l’Artisanat et de la  Transformation du Secteur Informel, a exprimé toute sa joie de pouvoir participer à cette  grande rencontre qui met à l’honneur la Côte d’Ivoire et ses potentialités. 

« En effet la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) offre aux entreprises  l’opportunité de se développer en s’adressant à un ensemble d’un milliard de personnes  potentielles. » a souligné Felix ANOBLE. Pour lui, cette opportunité entrainera assurément  des mutations majeures au sein des différents tissus économiques des pays africains y  compris celui de la Côte d’Ivoire. 

« Aujourd’hui avec 24%, la Côte d’Ivoire a le taux de commerce intra-africain le plus élevé  contre une moyenne générale de 7% », a-t-il révélé avant d’ajouter que le développement du  Made In Côte d’Ivoire est l’un de ses défis, au moment où planent de multiples incertitudes  sur l’économie mondiale, du fait de la persistance du Covid-19. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page