Nouvelle annonce de Boeing sur le 737 MAX

©DR

Le groupe aéronautique américain Boeing a annoncé jeudi l’achèvement du développement de la mise à jour du logiciel anti-décrochage MCAS, mis en cause dans deux crashs meurtriers en moins de six mois.

“Nous avons terminé tous les vols tests pour ce qui est de l’ingénierie de la mise à jour (du MCAS) et nous nous préparons maintenant au vol de certification finale”, a déclaré le PDG Dennis Muilenburg dans un communiqué.

À ce jour, Boeing a piloté le 737 MAX avec le logiciel MCAS mis à jour pendant plus de 360 heures sur 207 vols, indique la compagnie.

La mise à jour du logiciel MCAS constitue l’une des conditions pour un retour en service de l’avion phare de Boeing cloué au sol depuis mi-mars.

Boeing fournit désormais des informations supplémentaires pour répondre aux demandes de la Federal Aviation Administration (FAA), notamment des informations détaillées sur la manière dont les pilotes interagissent avec les commandes et les affichages de l’avion dans différents scénarios de vol. Une fois les demandes traitées, Boeing collaborera avec la FAA pour programmer son vol d’essai de certification et soumettre la documentation de certification finale, ajoute le groupe dans un communiqué.

“Nous sommes déterminés à fournir à la FAA et aux régulateurs mondiaux toutes les informations dont ils ont besoin. Nous progressons clairement et régulièrement et sommes confiants dans le fait que le 737 MAX, doté du logiciel MCAS mis à jour, sera l’un des avions les plus sûrs à ce jour”, a souligné son PDG.

En outre, la société a annoncé avoir mis au point des supports de formation améliorés, qui font actuellement l’objet d’un examen par la FAA, les régulateurs mondiaux et les clients des compagnies aériennes afin de faciliter les opérations de remise en service.

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

Boeing 737 Max: des compagnies réclament des indemnisations

Trois compagnies aériennes ont fait une demande officielle d'indemnisations à Boeing.