Nespresso s’engage pour l’égalité femmes-hommes

Le développement agricole est un outil puissant à la fois pour encourager la croissance économique et lutter contre le dérèglement climatique. Le renforcement du rôle des femmes dans l’agriculture pourrait accroître le bien-être économique et social, assurer le développement durable et réduire la pauvreté pour des millions de personnes.

Un nouveau rapport de Nespresso étudie les obstacles au renforcement du rôle des femmes dans la caféiculture et identifie les possibilités d’accroître leur implication, qui représente d’importants avantages potentiels pour les communautés des régions productrices de café. Pour saluer la contribution des femmes à la culture du café, Nespresso lancera une nouvelle campagne qui présente plusieurs agricultrices et conseillères agricoles, connues en tant qu’agronomes.

Dans un grand nombre de pays, l’accès des femmes et des hommes à la formation et au soutien n’est pas égalitaire, ce qui réduit la capacité des femmes à jouer un rôle important dans la production de café. Cela est souvent dû au fait que les hommes sont propriétaires des terrains agricoles et que les femmes ont d’autres responsabilités, notamment la garde des enfants et les tâches domestiques.

Le programme AAA a pour objectif principal d’encourager les caféiculteurs à se former à des pratiques durables de qualité ; mais il vise aussi à assurer que les caféicultrices aient accès à des connaissances essentielles et à des formations qui leur permettront de faire évoluer les mentalités et les comportements et auront un impact positif sur la durabilité de l’approvisionnement en café.

L’égalité hommes-femmes sur le terrain

Les femmes représentent actuellement 31 % des 441 agronomes qui travaillent auprès des caféiculteurs à travers le monde, dans le cadre du programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable (la moyenne mondiale est de 15 %, selon les estimations de la Banque mondiale).

Nespresso a mis au point une méthodologie d’analyse de l’égalité des sexes sur le terrain, que les équipes des fournisseurs peuvent utiliser pour mieux comprendre l’écart entre les hommes et les femmes et les possibilités de renforcer la participation, l’apprentissage et l’émancipation économique des caféicultrices.

Cela permet de recueillir un large éventail de données sur les caféiculteurs, parmi lesquelles : le niveau d’éducation et d’alphabétisation, l’accès aux transports, les points de vue sur les formatrices ainsi que la façon dont les maris et les épouses perçoivent leur rôle dans la culture du café.

Engagements du programme AAA en matière de formation pour l’année 2018

En se basant sur les résultats des analyses, Nespresso met en place de nouvelles initiatives et de nouveaux processus dans le programme AAA, auprès de plusieurs communautés locales.

Tous les membres du programme AAA, parmi lesquels plus de 400 agronomes, caféiculteurs et dirigeants de communautés et de coopératives, recevront une nouvelle formation de sensibilisation à l’égalité hommes-femmes, pour en savoir plus sur les avantages d’une meilleure répartition entre les sexes et sur les moyens à utiliser pour l’atteindre. Cette formation fera partie du processus d’accueil et fera l’objet d’actualisations régulières.

De plus, l’analyse a montré que beaucoup de femmes préfèrent être formées par d’autres femmes et Nespresso a commencé à adapter les processus de recrutement afin d’attirer plus de femmes à ces postes. Le programme AAA collaborera étroitement avec les communautés locales pour attirer plus de femmes agronomes à travers des initiatives de recrutement dédiées et mettra en œuvre une politique revue et corrigée sur le harcèlement sexuel afin d’assurer un environnement de travail sécuritaire pour les femmes.

Nespresso investit plus de 220 000 CHF pour offrir le plus possible de programmes de ce genre sur le terrain dans le courant de l’année.

Partenariats de choix de Nespresso

Daniel Weston, responsable de la durabilité chez Nespresso a déclaré : « L’égalité hommes-femmes est un point essentiel dans la durabilité du café et fait partie intégrante du programme AAA. Nous savons qu’il n’existe pas d’approche universelle pour les 70 000 caféiculteurs du programme AAA ; nous avons donc consulté nos partenaires afin de trouver les moyens les mieux adaptés pour accroître le nombre de caféicultrices au sein de notre programme. Nous avons par exemple proposé aux agricultrices qui ne se sentaient pas qualifiées pour un poste d’agronome un cours de formation de plusieurs jours au lieu d’une offre d’emploi et nous avons constaté que davantage de femmes étaient enclines à participer. Nous sommes fiers d’ouvrir la voie de la création d’initiatives qui encouragent plus de femmes à participer à la production du café. »

Lancé pour la première fois en 2003, en collaboration avec l’ONG Rainforest Alliance, le programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable™ s’associe à des partenaires clés pour atteindre les objectifs d’égalité des sexes. TechnoServe, une ONG qui travaille avec Nespresso en Afrique, figure parmi ces partenaires.

Myriam Sainz Stuyck, directrice des Initiatives stratégiques chez TechnoServe, a déclaré : « Nous collaborons étroitement avec Nespresso afin d’offrir des solutions sur mesure et durables aux caféiculteurs. Nos agronomes, qui exercent leur profession dans le cadre du programme AAA, vivent et travaillent sur le terrain et sont capables d’identifier les approches aux disparités de sexe les mieux adaptées à chaque communauté. Nous avons par exemple constaté que la présence de femmes agronomes dans certaines zones a entraîné l’augmentation de la participation de caféicultrices dans les programmes de formation ».


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page