Inquiétude des mutuelles marocaines face à la nouvelle loi

Les responsables des mutuelles ne cachent pas leur inquiétude quant à l’application de la loi leur interdisant les services médicaux dans leurs centres.

Les mutuelles marocaines ne se sont jamais comportées comme des concurrentes du secteur privé, mais étaient plutôt les premières à entamer la coopération avec ce secteur en 1982, ont affirmé, vendredi à Rabat, les membres des conseils d’administration de ces mutuelles.

Dans un communiqué final sanctionnant une réunion consacrée à l’examen du projet de loi N° 109.12 portant sur le code de la mutualité et sur la présentation du programme de militantisme pour préserver les acquis du secteur, ces membres ont indiqué que les mutuelles visent à combler le manque enregistré dans le domaine sanitaire et à couvrir des régions privées des prestations offertes par le secteur public ou privé.

La loi adoptée par le parlement interdit aux mutuelles d’offrir des services médicaux dans ses centres spécialisés.

Pour les responsables des mutuelles, cette décision priverait  500 mille personnes d’accès aux soins et entraînerait le chômage de 1500 personnes.

Les centres de soin des mutuelles existent depuis 1962.

(Avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page