Maroc-Portugal: création d’une nouvelle interconnexion électrique

Le secrétaire d’Etat portugais à l’Energie, Jorge Seguro Sanches, a affirmé que le projet de l’interconnexion électrique qui devrait relier le Maroc et le Portugal est une initiative « win-win ».

Cette interconnexion permettra dans un premier temps, d’injecter de l’énergie dans les réseaux marocains d’électricité, en exploitant la capacité énergétique installée au Portugal, afin d’aider le Maroc à répondre à une demande croissante en électricité. Par la suite le flux énergétique devrait être inversé, a expliqué M. Sanches.

Etant donné le potentiel solaire et éolien dont dispose le Maroc, ce dernier pourrait également sur le court ou moyen terme exporter de l’électricité vers le Portugal, ce qui signifie que le projet bénéficiera aux deux pays, selon le responsable portugais.

En ce qui concerne le coût et la durée de ce projet d’envergure, M. Sanches a indiqué que toute décision relative à un projet de cette nature dépend d’une étude de faisabilité technique, économique et financière afin d’évaluer les risques et les avantages qui y sont associés, rappelant dans ce sens que l’accord portant sur la réalisation de cette étude de faisabilité a été signé dernièrement entre les deux pays.

Côté financement, M. Sanches a souligné que le Portugal va œuvrer d’une manière proactive afin d’assurer le soutien financier nécessaire à la réalisation de ce projet, ajoutant que « nous allons déployer tous les efforts nécessaires, de concert avec nos partenaires notamment européens, pour financer une partie de cette infrastructure ».

Le modèle du rendement du capital investi permettra d’assurer la viabilité du projet, a-t-il expliqué, notant que ce point fera également l’objet de l’étude de faisabilité.

L’accord a été signé par le directeur de l’Electricité au ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Mohamed Hajroun, et le directeur général de l’Energie et de la Géologie au ministère portugais de l’Energie, Carlos Almeida, à l’issue de la 3 ème réunion du groupe de travail chargé du pilotage du projet.

D’une capacité d’environ 1000 mégawatts, ce projet qui permettra aux deux pays d’échanger de l’électricité, avait fait l’objet d’un mémorandum d’entente entre Rabat et Lisbonne lors de la Haute commission mixte maroco-portugaise, qui s’est tenue l’année dernière dans la capitale portugaise.

M. Sanches a enfin réaffirmé « l’engagement politique du gouvernement portugais d’aller de l’avant dans son partenariat avec le Maroc concernant le projet d’interconnexion ».

(avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page