Maroc-Mauritanie: une importante délégation pour renforcer les liens

Décidément, les relations bilatérales entre le Maroc et la Mauritanie sont sur de bons rails. En effet, une important délégation d’Hommes d’affaires marocains a rendu visite au pays voisin afin de renforcer les liens économiques avec la Mauritanie.

Les relations entre le Maroc et la Mauritanie continuent de se réchauffer. Après la visite du chef de gouvernement Saâd Eddine El Othmani dans le pays voisin pour solidifier les relations politiques, c’est au tour de Salaheddine Mezouar, Président de la CGEM d’en effectuer une autre en vue de renforcer les liens économiques. En effet, le patron des patrons marocains a conduit une délégation composée d’une centaine d’hommes d’affaires au Forum économique Mauritano-Marocain qui s’est tenu hier, lundi 17 décembre à Nouakchott.

Co-organisée par l’Union Nationale du Patronat Mauritanien (UNPM) et la CGEM, cette rencontre a connu, outre la présence d’un important parterre de patrons Mauritaniens, celle de plusieurs membres du Gouvernement et d’Institutionnels. Cet événement a également été l’occasion, pour les deux communautés d’affaires d’entamer des discussions fructueuses et d’engager des partenariats commerciaux et industriels.

La délégation marocaine est composée de Laaziz Kadiri, président de la commission diplomatie économique, Afrique et Sud-Sud,  Saïd Alj, co-président du conseil d’affaires Maroc-Mauritanie, Saloua Kerkri Belkziz, présidente de l’APEBI,  Bouchra Outaghani, administratrice de la CGEM,  Mohammed Lamine Hormatallah, président de la CGEM Régions – Provinces du Sud, Zakaria Fahim, président de la commission TPE-PME, GE-PME et Auto-entrepreneur et  Moncef Ziani, président de la commission accès aux marchés publics.

Aymane A.K

Articles similaires

Suggestions d’articles

Remaniement: qui succédera à Anas Doukkali, ministre de la Santé?

L'imminent remaniement ministériel augure de plusieurs innovations, dont la réduction du nombre des ministres et la suppression des secrétariats d'Etat.