Maroc: les prix des carburants toujours en hausse

Les prix du carburant au Maroc ne cessent d’augmenter quasi quotidiennement. Mercredi 22 juin, le prix du gasoil a atteint 8,94 dirhams le litre dans certaines stations alors que le prix de l’essence a dépassé les 10,48 dirhams le litre.

Des prix qui réduisent encore plus le pouvoir d’achat des automobilistes, maillon faible dans cette chaîne de libéralisation des prix du carburant.

Signalons que cette dernière hausse intervient alors que le prix du baril de pétrole sur le marché international est stabilisé aux alentours de 49$, ce qui rend d’autant plus incompréhensible cette augmentation continuelle des prix du gasoil et de l’essence.

Aujourd’hui, les Marocains ont l’impression que cette libéralisation ne profite qu’aux sociétés pétrolières. Alors qu’il était prévu qu’elle entraîne une baisse des prix suite à la concurrence que le consommateur allait créer entre les compagnies pétrolières, on assiste à tout le contraire.

Le consommateur se retrouve à la merci de ces sociétés, sans que l’état puisse intervenir, rapporte le quotidien Al Massae.

Il précise aussi que plusieurs spécialistes et économistes avaient déclaré que cette libéralisation non étudiée des prix des carburants représenterait un grand risque dont les répercutions n’avaient pas été mesurées.

« Le fait que l’état ne puisse plus intervenir pour réguler les prix des carburants, surtout en période de hausse des prix du pétrole, aura des répercutions très graves sur le consommateur et son pouvoir d’achat », note enfin Al Massae.

Mehdi Demni


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page