Maroc: hausse des charges de compensation à fin février 2022

Les charges de la compensation ont augmenté de 2,4 milliards de dirhams (MMDH) à fin février 2022, indique le ministère de l’économie et des finances.

Cette hausse est en liaison notamment avec la hausse du cours du gaz butane qui a atteint une moyenne de 856 $/T contre près de 539 $/T à fin février 2021, précise le ministère dans un document sur la situation des charges et ressources du Trésor de février 2022, notant que ces charges ont enregistré un taux d’exécution de 31%.

Pour sa part, l’exécution des dépenses ordinaires du Trésor à fin février 2022 fait ressortir une augmentation de 4,7 MMDH (+11%) et un taux d’exécution de 18% par rapport à fin février 2021.

Cette évolution s’explique principalement par la hausse des dépenses de biens et services de près de 2 MMDH, recouvrant une augmentation des dépenses des « autres biens et services » de 2,1 MMDH et une légère baisse des dépenses de personnel de 108 millions de dirhams (MDH).

Pour leur part, les intérêts de la dette ont connu une hausse de 349 MDH par rapport à fin février 2021 pour se situer à 4,2 MMDH, recouvrant une augmentation de ceux de la dette intérieure (+626 MDH) et un recul de ceux afférents à la dette extérieure (-277 MDH).

Ces évolutions des recettes et des dépenses ordinaires se sont traduites par un solde ordinaire négatif de 8,4 MMDH, contre un solde de -6,9 MMDH à fin février 2021.

En ce qui concerne les dépenses d’investissement, les émissions ont atteint 14,9 MMDH, contre 15,3 MMDH un an auparavant.

Comparativement aux prévisions de la LF 2022, leur taux de réalisation s’est élevé à 19,2%.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page