Un entrepreneur marocain de 15 ans séduit l’Union européenne

Un jeune garçon a mis en place un projet à but non lucratif de récolte des déchets électroniques. Une belle initiative qui l’a fait signer une convention avec l’UE à Rabat ce mercredi.

Vendredi 22 avril, le monde se prépare à la signature de l’accord de Paris au siège de l’ONU à New York.

Afin de marquer l’importance historique de cet accord dans la lutte contre le changement climatique et pour contribuer de manière durable à cette lutte, la Délégation de l’Union européenne au Maroc et les Ambassades de ses Etats membres ont signé le mercredi 20 avril une convention avec Camil Chaari, jeune entrepreneur marocain de 15 ans qui a mis sur pied l’initiative E-recycling, à but non lucratif, ayant pour objectif de récolter en vue de leur recyclage, les déchets électroniques.

Cette initiative citoyenne, qui vient combler un vide dans la protection de l’environnement, a séduit l’Union européenne et ses Etats membres qui veulent par cet accord saluer l’innovation, la vision et l’ambition écologique de ce jeune entrepreneur.

En effet, à l’image de la nature où « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »,  le déchet recyclé se fait ressource devenant ainsi une matière première comme une autre, utilisée pour produire de l’énergie, des biens ou encore récupérer de l’eau.  Dans le cadre de son action, Camil Chaari a développé un système de collecte, et a formé des partenariats avec des recycleurs certifiés marocains.

A quelques mois de la COP22, la Délégation de l’Union européenne invite la jeunesse marocaine à redoubler d’ingéniosité et à s’engager activement pour relever les défis environnementaux qui se présentent afin de catalyser les énergies et les potentialités existantes.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page