L’ONSSA poursuit la campagne de vaccination du cheptel

Plus de 15,5 millions de têtes du cheptel ont été vaccinées depuis le lancement des campagnes de vaccination préventives (17 janvier 2020) jusqu’au 06 mars, a annoncé vendredi l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), rassurant que l’état sanitaire du cheptel national est « satisfaisant ». « Jusqu’au 6 mars 2020, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires a vacciné environ 1,5 million de têtes de bovins contre la fièvre aphteuse, plus de 12 millions d’ovins contre la peste des petits ruminants (PPR) et la clavelée, ainsi que plus de 2 millions de têtes de caprins contre la PPR », a indiqué l’ONSSA dans un communiqué.

Cette opération « s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action de l’ONSSA pour la lutte contre les principales maladies animales contagieuses », précise le communiqué. Ces campagnes nationales de vaccination préventive du cheptel, lancées depuis le 17 janvier 2020, sont assurées gratuitement par les services vétérinaires provinciaux de l’ONSSA et les vétérinaires privés mandatés au profit des éleveurs, a fait savoir la même source, ajoutant que ces campagnes se poursuivent dans toutes les régions du Royaume afin de renforcer l’immunité du cheptel national.

Parallèlement à cette opération de vaccination, les services vétérinaires de l’ONSSA suivent de près l’état sanitaire du cheptel national, qui est « satisfaisant », a rassuré l’office, rappelant que ces maladies animales (fièvre aphteuse, clavelée et PPR) ne sont pas transmissibles à l’Homme.

M.S. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page