L’Institut CDG s’interroge sur le sujet de l’éducation au Maroc

Dans le cadre du cycle de conférences « Regards vers le futur », édition 2020, l’Institut CDG a organisé le mardi 13 octobre son quatrième webinaire sous le thème :

Pour une vision plus dynamique du rôle de l’éducation

De nouvelles compétences pour un monde complexe

L’Institut CDG a convié cinq experts de renom afin d’apporter les éclairages nécessaires à cette question de grande importance pour la société marocaine :

  • Rachid YAZAMI, Inventeur et chercheur, lauréat du prix Charles Stark Draper ;
  • Mohamed SOUAL, Economiste en chef au Groupe OCP et président de l’Association pour l’Enseignement d’Excellence ;
  • Jamil SALMI, Consultant et expert mondial en matière de réforme de l’enseignement supérieur ; 
  • Ilham LAAZIZ, Directrice du programme GENIE au Ministère de l’Éducation Nationale ;
  • Noureddine MOUADDIB, Président de l’Université Internationale de Rabat.

Le Maroc a fait de la réforme de son système éducatif une priorité nationale avec l’objectif d’en faire un puissant levier de son ambition de développement. Toutefois, malgré les différentes réformes menées et plusieurs avancées positives, la question pédagogique et la qualité de l’enseignement demeurent un point faible. 

Alors que les modes, les contenus et les objets d’enseignement sont appelés à évoluer considérablement dans le futur, le Maroc se retrouve face à une double exigence : préparer sa jeunesse à la vie au 21ème siècle, à l’exercice de la citoyenneté active et au développement personnel, mais aussi produire des compétences et profils qualifiés aptes à répondre aux besoins en matière d’emploi, de compétitivité et de transformation de son économie. 

Les intervenants ont été unanimes sur le fait que l’acte pédagogique ne peut plus se réduire au seul discours de l’enseignant. De nombreux domaines du développement des élèves doivent être pris en considération, qui s’étendent au-delà de la technologie et des capacités académiques de base (littératie, mathématiques et sciences). La résolution de problèmes, la réflexion critique, la capacité à accueillir positivement les défis, la créativité, la prise de risque, l’économie collaborative, l’esprit d’entreprise, les compétences sociales, la prise de conscience environnementale et, enfin, apprendre à apprendre deviendront des compétences clés pour la vie d’adulte dans la société du 21ème siècle. Enseigner ces compétences et les approfondir, pour que les élèves soient préparés à apprendre tout au long de leur vie dans la complexité du monde actuel, exige des modèles éducatifs solides qui favorisent la culture de la qualité.

L’apprentissage tout au long de la vie est motivé par le passage d’un modèle industriel de production à une économie mondiale du savoir dynamique, interconnectée et dominée par la technologie. Pour les employés, une constante montée en compétence est essentielle et reste employable sur l’ensemble d’une carrière.

À propos de l’Institut CDG 

L’Institut CDG se veut un vecteur de transformation de l’information en nouveaux savoirs partagés, pouvant enrichir et conforter le Groupe CDG dans la connaissance de son environnement socio-économique et dans ses pratiques. L’institut CDG promeut un espace de réflexion à même de favoriser l’éclosion d’idées innovantes et de solutions constructives dans le cadre des grands débats nationaux.

Articles similaires

Suggestions d’articles

L’Institut CDG se penche sur le modèle national de gestion des déchets

L’Institut CDG a marqué le septième rendez-vous de son cycle de conférences « Regards vers le futur » avec l’organisation, mardi 17 novembre, d'un webinaire sur le thème de la gestion des déchets au Maroc.