L’inflation sous-jacente stable en 2020 (rapport BAM)

L’inflation sous-jacente est ressortie stable sur l’ensemble de l’année 2020 à 0,5%, et ce comparativement à une année auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

L’inflation sous-jacente s’est, en effet, établie à 0,7% en moyenne entre janvier et avril avant de décélérer graduellement pour se situer à 0,3% en décembre, précise la Banque centrale dans son rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l’exercice 2020, présenté par Abdellatif Jouahri, Wali Bank Al-Maghrib à SM le Roi Mohammed VI.

« Après une tendance haussière amorcée en novembre 2019, l’inflation sous-jacente s’est inscrite en baisse à partir du mois de mai 2020, tirée par l’affaiblissement de la demande engendré par la crise sanitaire de la Covid-19 qui a largement compensé l’effet des perturbations des chaines d’approvisionnement de certains produits », explique la même source.

Par composante, poursuit BAM, la variation moyenne des prix sur l’année est revenue de 3,3% à -0,4% pour les « communications », de 3,5% à 2,7% pour l' »enseignement » et de 1,2% à 0,3% pour les « articles d’habillement et chaussures ».

En revanche, après un recul de 1,1% en 2019, les prix des produits alimentaires inclus dans cette composante ont connu une quasi-stagnation, recouvrant une augmentation de 1,8%, après un reflux de 12,2%, des prix des « huiles » et un repli de 2,6%, après un accroissement de 4,6%, de ceux des « viandes fraîches ».

Ainsi, l’inflation sous-jacente aura contribué à hauteur de 0,3 point de pourcentage à l’évolution des prix à la consommation, soit le même niveau qu’une année auparavant, relève la Banque centrale.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page