L’industrie hôtelière en Afrique: un secteur en plein essor (rapport)

L’Afrique représente un énorme potentiel pour les investisseurs du secteur de l’hôtellerie. Les opérateurs économiques reconnaissent son marché compétitif, porteur et propice. Et ce, malgré quelques difficultés socio-politiques ou culturelles qui pourraient défavoriser le climat d’investissement.

Nombreux sont les investisseurs confiants et ambitieux dont l’objectif est de doper l’offre sur un continent qui enregistre plus de 80% de voyageurs d’affaires. Avec des destinations de plus en plus demandées par les touristes internationaux.

Selon l’Hospitality report 2017 de Jumia Travel, acteur panafricain du tourisme, 365 projets de constructions d’hôtels des chaînes internationales ont été signalés en Afrique en 2016, représentant 64 231 chambres. Il s’agit d’une augmentation de 29%, par rapport à 2015. Le même rapport révèle que le Nigeria et l’Angola ont le plus grand nombre de projets de constructions d’hôtels de chaînes internationales en 2016/2017, avec respectivement 61 et 56 hôtels, soit près de 30% du total des projets à l’échelle du continent et 20% de plus qu’en 2015.

Concurrence positive entre groupes hôteliers

L’industrie hôtelière connait de beaux jours sur le continent africain. De nombreux progrès sont enregistrés tous les jours. Les destinations africaines deviennent populaires à l’échelle mondiale. Les groupes hôteliers en sont conscients et font de l’Afrique leur nouveau terrain d’expansion.

Ainsi, le groupe Accor prévoit 65 nouveaux hôtels pour plus de 8000 chambres. Histoire de consolider davantage son leadership sur le continent avec 111 hôtels actifs et 19 600 chambres. De son côté, Hilton Worldwide entend ajouter 36 hôtels aux 39 hôtels déjà à son actif sur le continent.

Il y a aussi Mariott. Spécialisé dans l’hôtellerie de luxe, le géant américain possède plus de 12 000 chambres en service dans 109 hôtels. Le groupe entrevoit la construction de 38 nouveaux hôtels dans plusieurs pays du continent pour plus de 7000 chambres. Enfin, Carlson Rezidor, avec ses 32 hôtels de luxes et ses 7083 chambres en service, a en vue la construction de 34 nouveaux hôtels.

En sommes, les 10 plus grands groupes hôteliers enregistrent un ensemble de 347 hôtels avec plus 65 000 chambres réparties sur l’étendue des destinations phares d’Afrique. En voyant les nombreux chantiers sur le continent, on peut dire que l’avenir du secteur hôtelier reste très promoteur pour les dix prochaines années.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page