Les transferts de fonds des MRE vont atteindre un record cette année

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient signer un record de 87 milliards de dirhams (MMDH) au titre de cette année, réalisant une croissance de 27,7%, prévoit Bank Al-Maghrib (BAM).

« Après un accroissement de 4,9% en 2020, les transferts des MRE afficheraient une progression importante de 27,7% en 2021 pour atteindre un record de 87 MMDH, avant de baisser de 5% à 82,7 MMDH en 2022 », précise BAM dans un communiqué sanctionnant les travaux de la troisième réunion trimestrielle de son Conseil au titre de 2021, tenue mercredi.

La Banque centrale indique aussi que les données des échanges extérieurs à fin août font état d’une accélération généralisée de la reprise du commerce de biens.

Cette dynamique se poursuivrait avec une hausse des exportations de 22,6% en 2021 puis de 5,9% en 2022, tirées principalement par les ventes du phosphate et dérivés et de la construction automobile, estime la même source.

En parallèle, les importations s’accroîtraient de 19,6% en 2021, traduisant essentiellement les augmentations prévues des achats de biens d’équipement et de consommation, ainsi que l’alourdissement de la facture énergétique, avant d’accuser une décélération de leur rythme à 4% en 2022.

Par ailleurs, BAM souligne que les restrictions sanitaires continuent de peser sur les recettes voyages avec une nouvelle baisse de 8,6% à 33,3 MMDH prévue en 2021, après celle de 53,7% en 2020. En 2022, sous l’hypothèse d’un allègement significatif de ces mesures, ces recettes devraient connaître un rebond à 60,7 MMDH, un niveau qui reste toutefois bien en deçà de celui de 78,7 MMDH enregistré en 2019.

Dans ces conditions, le déficit du compte courant se creuserait de 1,5% du PIB en 2020 à 2,5% en 2021, avant de s’alléger à 1,4% en 2022.

S’agissant des flux d’investissement direct étranger, ils devraient osciller autour de l’équivalent de 3% du PIB sur l’horizon de prévision, selon BAM. Tenant compte, en particulier, des financements extérieurs prévus du Trésor et de l’allocation de droits de tirage spéciaux (DTS) de 10,8 MMDH, les avoirs officiels de réserve se situeraient à 335 MMDH à fin 2021 et à 345,1 MMDH à fin 2022, soit l’équivalent de plus de 7 mois d’importations de biens et services.

LE


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page