Les résultats financiers du groupe Crédit Agricole du Maroc

Le 16 septembre 2019, le Directoire du Crédit Agricole du Maroc, réuni sous la présidence de Tariq SIJILMASSI a examiné l’évolution de l’activité de la Banque et a arrêté les comptes au 30 juin 2019. Cet arrêté a été examiné par le Comité d’Audit lors de sa réunion du 25 septembre 2019.

À fin Juin 2019, les réalisations du Groupe Crédit Agricole du Maroc sont en ligne avec les objectifs de son Plan Stratégique, consolidant ainsi ses acquis dans l’accompagnement du monde rural et notamment l’agriculture et l’agro-industrie, tout en se hissant au rang des principales banques universelles de la place.

BANQUE UNIVERSELLE A VOCATION CITOYENNE

Grâce à un panel élargi de produits répondant à l’ensemble des besoins de sa clientèle, le Groupe Crédit Agricole du Maroc renouvelle son engagement en faveur du développement économique du monde rural et plus particulièrement les agriculteurs et les agro-industriels.

A fin Juin 2019, le Groupe a porté l’encours des crédits accordés à la clientèle à 83,7 Milliards de Dirhams, marquant ainsi une progression de 2,4% par rapport à fin Décembre 2018. Cette évolution est essentiellement liée à celle des avances FDA et à celle des crédits à l’habitat aux particuliers.

DIVERSIFICATION DE L’EPARGNE MOBILISEE

S’appuyant sur une stratégie commerciale orientée vers la diversification de la collecte des ressources clientèle, le Groupe Crédit Agricole du Maroc a fait progresser l’encours de l’épargne mobilisée de 2,3%, atteignant ainsi 84 Milliards de Dirhams au terme du premier semestre 2019 contre 82 Milliards de Dirhams à fin Décembre 2018.

LE PRODUIT NET BANCAIRE TIRE PROFIT DE LA PROGRESSION DE L’ACTIVITÉ

Au terme du premier semestre 2019, le Produit Net Bancaire du Groupe Crédit Agricole du Maroc ressort à 1,9 Milliards de Dirhams en progression de 5% comparativement à fin Juin 2018. L’augmentation du niveau du PNB du Groupe est principalement due à celle de la marge d’intermédiation et de l’activité de marché.

En progression de 2%, la Marge sur commissions est, quant à elle, portée par les performances réalisées en matière de recrutement de la clientèle.

AMELIORATION DE LA CAPACITE BENEFICIAIRE

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc clôture le premier semestre 2019 avec un Résultat Net Consolidé de 405 Millions de Dirhams et un Résultat Net Part du Groupe de 409 millions de dirhams, marquant des évolutions respectives de +3% et +5% comparativement au premier semestre 2018.

RENFORCEMENT DE L’ASSISE FINANCIERE

Porté par les ambitions de sa mission de service public et dans un souci permanent de respect des exigences réglementaires, le Groupe Crédit Agricole du Maroc a augmenté ses fonds propres réglementaires de 7% au terme du premier semestre 2019, atteignant ainsi 11 Milliards de Dirhams contre 10,3 Milliards de Dirhams à fin Juin 2018.

Par ailleurs, le Conseil de Surveillance du 18 Juillet 2019 a entériné le Plan d’Action spécifique pour le renforcement de son Tier One.

UNE MEILLEURE COUVERTURE DU RISQUE

Durant le premier semestre 2019, le Groupe CAM a renforcé la couverture des créances en souffrance par des provisions, portant ainsi le taux de couverture à plus de 70% et confirmant la politique prudente du Groupe en termes d’anticipation des risques.

Par ailleurs, à fin Juin 2019, les provisions pour risques généraux s’affichent à 1 Milliard de Dirhams au niveau des comptes sociaux, soit 1,4% de l’encours sain des crédits à la clientèle.

PERSPECTIVES DU GROUPE

A mi-parcours de son Plan Stratégique, le Groupe Crédit Agricole du Maroc continue de mobiliser l’ensemble de ses moyens humains et techniques afin d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixé en termes de diversification de ses sources de PNB en mettant l’accent sur de nouveaux relais de croissances.

MISSION DE SERVICE PUBLIC

ACCOMPAGNEMENT DU PLAN MAROC VERT

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc accompagne le Plan Maroc Vert depuis son lancement et a débloqué pour cela 58 Milliards de Dirhams sur les dix dernières années.
En effet, le Groupe a financé les projets initiés dans le cadre du Plan Maroc Vert en mobilisant une enveloppe de 25 Milliards de dirhams pour la période 2009-2013 à travers ses 3 canaux de financement (Crédit Agricole du Maroc, TAMWIL EL FELLAH et la Fondation ARDI pour le microcrédit) lesquels ont proposé des solutions complètes tenant compte des objectifs que s’est assigné le Plan Maroc Vert tant au niveau du pilier I (projets d’agrégation) que du pilier II (amélioration des revenus des agriculteurs les plus fragilisés). Une nouvelle enveloppe de 33 Milliards de dirhams a été allouée à la période 2014-2018 afin d’accompagner la deuxième phase du Plan Maroc Vert.

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc s’est également mobilisé pour accompagner la campagne céréalière dans les meilleures conditions et assurer sa réussite à travers le financement et le conseil des agriculteurs dans le cadre de l’opération BODOUR

COOPERATION SUD/SUD

Dans le cadre de la dynamique insufflée par Sa Majesté le Roi à la coopération africaine, le Groupe Crédit Agricole du Maroc a signé 11 conventions d’entente avec 9 pays africains, à savoir : Tanzanie, Sénégal, Madagascar, Nigéria, Zambie, Ghana, Ethiopie, Niger et Rwanda. Le GCAM met ainsi à la disposition des banques africaines partenaires son savoir-faire en matière d’inclusion financière des petits producteurs ainsi que sur des thématiques diverses telles que le processus d’octroi de crédit au CAM, à Tamwil El Fellah et à Ardi ou le système de scoring agricole.

Aussi, et dans le cadre de son protocole d’accord avec Mirova, banque gestionnaire du Fond LDN (Land Degradation Neutrality) ; le GCAM accompagne ces mêmes partenaires dans le montage de projets agricoles rentables pouvant bénéficier de ce Fond.

PROMOTION DE L’ENTREPRENARIAT DES JEUNES EN MILIEU RURAL

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc a poursuivi ses efforts pour l’accompagnement des jeunes entrepreneurs en milieu rural en soutenant et en finançant des projets impactants pour l’écosystème agricole et rural en général. A titre d’exemple, la Banque a financé des Projets de jeunes Entrepreneurs Agricoles à Dakhla (PJEA) ; projets qui sont aujourd’hui une expérience pilote de financement de l’investissement agricole au profit de jeunes bénéficiaires couplés à d’importants crédits de campagne. La Banque a également accompagné la création, par des jeunes ruraux, d’entreprises de prestation de services agricoles (mécanisation, récolte, taille…)

PROGRAMME D’EDUCATION FINANCIERE

Banque citoyenne et socialement responsable, le Groupe Crédit Agricole du Maroc a réalisé sept grandes opérations de formation de proximité portant sur l’éducation financière de base de la population rurale.
Ce programme mené par le Centre d’Etudes et de Recherches du Crédit Agricole du Maroc (CERCAM) a bénéficié à près de 11000 petits producteurs agricoles et ménages ruraux dont en particulier des femmes et des jeunes et a ciblé les territoires les plus éloignés du réseau bancaire, notamment les zones du Gharb, Rif, Moyen Atlas, Haut-Atlas, Draa-Tafilalet et Souss-Massa.

Le programme global vise à sensibiliser les bénéficiaires à l’importance des chiffres dans une exploitation agricole et/ou un ménage rural, et leur démontrer les possibilités d’amélioration de leurs revenus et conditions de vie.

FONDATION CAM POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE

Convaincue de la valeur ajoutée que les pratiques agro-écologiques peuvent apporter notamment aux petits agriculteurs, la Fondation CAM pour le développement durable a soutenu leur diffusion en facilitant d’une part un échange de savoir-faire et une capitalisation des expériences entre animateurs marocains et ouest-africains qui restitueront leurs acquis en cascade dans leurs pays respectifs et en valorisant et en organisant d’autre part les marchés paysans qui ont récemment vu le jour au Maroc pour commercialiser équitablement les produits issus de l’agro-écologie. La Fondation a par ailleurs poursuivi son action pour une agriculture propre en contribuant à la structuration de la filière du recyclage du plastique agricole usagé et à la formation des petits installateurs de pompes recourant au solaire, énergie propre et renouvelable.

L’APPUI FINANCIER DE TAMWIL EL FELLAH POUR LES AGRICULTEURS NON ELIGIBLES AU FINANCEMENT BANCAIRE TRADITIONNEL

En dépassant les 87.000 clients pour un encours global de 833 Millions de Dirhams au terme du 1er semstre 2019, Tamwil El Fellah réitère son engagement indéfectible envers les petits agriculteurs

LA MICROFINANCE PAR LA FONDATION ARDI

Levier du développement socio-économique de la population rurale relevant du financement solidaire, la Fondation ARDI pour le micro crédit a clôturé le premier semestre 2019 avec un encours de financements accordés de 293 Millions de Dirhams ventilé autour de quatre secteurs d’activité : l’agriculture et l’élevage (22%), le commerce (34%), l’artisanat (15%) et les services (29%).


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page