Entreprises marocaines: les promesses d’El Othmani

Le projet de loi de finances (PLF-2020) placera la dynamisation de l’investissement et du soutien de l’entreprise parmi ses priorités, en vue d’accélérer la croissance et la création d’emploi, a souligné le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani dans une note d’orientation.

L’appui de l’investissement public et la promotion de l’investissement privé national et étranger à travers la poursuite de la mise en œuvre des réformes institutionnelles visant à améliorer le climat des affaires, l’amélioration de l’efficacité des administrations et établissements publics, la facilitation des procédures et l’adoption de la nouvelle charte de l’investissement sont aussi parmi ces priorités, a fait savoir El Othmani dans cette note.

Il est aussi question de poursuivre la réforme des centres régionaux de l’investissement en vue de leur accorder les attributions nécessaires pour jouer leur rôle dans la promotion de l’investissement et la création de l’emploi au niveau régional.

Le PLF-2020 met également l’entreprise au cœur de ses préoccupations et stipule une série de mesures en sa faveur, notamment l’appui aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) via la poursuite des efforts visant à assainir la dette de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) cumulée durant ces dernières années, l’accélération des délais de récupération de cette taxe, la réduction des délais de paiement et l’amélioration de l’accès au financement.

Le gouvernement entend, parallèlement, soutenir les entreprises marocaines exportatrices et augmenter leur capacité et compétitivité en bénéficiant des différents accords de partenariat stratégiques et de libre-échange.

L’accent est aussi mis sur la promotion du secteur informel pour intégrer graduellement le cycle économique, le durcissement du contrôle fiscal et douanier, le recours à l’ensemble des mécanismes légaux, fiscaux et douaniers pour lutter notamment contre la fraude et l’évasion fiscales, la contrebande, le dumping.

Par ailleurs, cette note fait ressortir que l’année prochaine sera consacrée à la poursuite du chantier de réforme de la Justice, la consolidation du système de transparence et la lutte contre la corruption, l’exécution de la charte nationale de la déconcentration administrative et à la mise en œuvre de la nouvelle approche de gestion des projets d’investissement publics.

Il s’agit aussi de continuer la mise en œuvre de la régionalisation avancée, la modernisation de l’Administration publique, la réforme de retraite, la mise en œuvre des dispositions de la réforme de la loi organique relatif à la loi de finances, la réforme fiscale et le renforcement du développement durable.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rabat: El Othmani s’entretient avec le secrétaire d’Etat US (PHOTOS)

Le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, s'est entretenu, jeudi à Rabat, avec le secrétaire d'Etat américain, Michael Pompeo, en visite officielle dans le Royaume.