Les prix du pétrole se stabilisent en Europe

Les prix du pétrole étaient stables lundi en cours d’échanges européens, portés notamment par les spéculations concernant la réunion de l’Opep et de ses alliés début décembre.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 63,39 dollars à Londres, exactement comme lors de la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI pour la même échéance perdait 0,03% à 57,75 dollars.

Les prix avaient atteint vendredi des plus hauts depuis fin septembre, à respectivement 64,27 et 58,74 dollars, avant de s’inscrire en baisse.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole doit se réunir la semaine prochaine à Vienne en Autriche, avec ses dix pays alliés (Opep+) pour décider du futur de leur accord. Les courtiers continuaient par ailleurs à surveiller l’état des négociations entre Washington et Pékin. Les deux parties ont envoyé des messages contradictoires vendredi sur la possibilité de mettre fin à la guerre commerciale, Donald Trump estimant qu’un accord était toujours à portée de main quand son homologue Chinois Xi Jinping s’est dit prêt à en découdre.

Mais l’optimisme semblait légèrement dominer sur les marchés lundi après des informations concernant le vol de propriété intellectuelle.

La guerre commerciale entre les deux plus grandes économies mondiales pèse sur la croissance mondiale, et a en conséquence incité les analystes à abaisser leurs prévisions de croissance de la demande de pétrole.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Prix du pétrole : le point sur la situation

Les prix du pétrole retombaient lundi en cours d'échanges européens, après avoir profité la semaine dernière de la réunion de l'Opep et ses alliés qui ont annoncé des baisses de production supplémentaires.