Les prix du pétrole grimpent en Europe

Les prix du pétrole montaient légèrement mardi en cours d’échanges européens, dans un contexte incertain qui reste néanmoins sensible aux déclarations du ministre saoudien de l’énergie.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 62,87 dollars à Londres, en légère hausse de 0,45% par rapport à la clôture de lundi.

À New York, le baril américain de WTI pour livraison en octobre s’échangeait à 58,21 dollars, soit 0,62% de plus que la veille.

La veille, les cours du pétrole ont été soutenus par l’arrivée du prince Abdel Aziz ben Salmane, qui pousse les investisseurs à penser que les Saoudiens vont être plus durs dans leurs efforts pour faire monter les prix de l’or noir.

Le prince saoudien, nommé au poste de ministre de l’Énergie dimanche, s’est en effet déclaré favorable lundi à la poursuite de la politique de baisse de la production de pétrole, alors que les principaux producteurs s’apprêtent à s’emparer du sujet.

Dans ses premières déclarations depuis sa nomination, le ministre a souligné que la politique pétrolière de son pays, qui assure le tiers de la production de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), ne connaîtrait pas de changement de cap.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Europe: les prix du pétrole en hausse (Opep)

Les prix du pétrole affichaient une petite hausse vendredi en cours d'échanges européens, dans un contexte marqué par la hausse de la production des pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) en octobre.