Les prix du pétrole en hausse

Les prix du pétrole attaquaient la semaine en hausse lundi en cours d’échanges européens, après avoir souffert vendredi, à quelques jours du sommet de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de leurs partenaires.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 61,98 dollars à Londres, en hausse de 2,46% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI pour janvier gagnait 2,45% à 56,52 dollars. Le Brent avait perdu 2,13% et le WTI 5,05%.

L’or noir avait dégringolé en fin de séance, pénalisé par des données mensuelles publiées par l’Agence américaine d’information sur l’Energie (EIA) montrant notamment que la moyenne de production de brut pour septembre avait franchi un record à 12,46 millions de barils par jour (mbj).

Les investisseurs ont dorénavant les yeux tournés vers Vienne où se retrouveront jeudi et vendredi les représentants des pays membres de l’Opep et leurs partenaires.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Prix du pétrole: situation stable, mais attention aux nouvelles taxes de Washington

Les prix du pétrole se stabilisaient mardi au cours des échanges européens, dans un marché digérant l'accord de l'Opep, mais restant prudent à quelques jours de la date limite fixée par Washington avant l'introduction de nouvelles taxes à l'égard de la Chine.