Les prix du pétrole en Europe

Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d’échanges européens, dans un marché calme au lendemain de données sur les stocks américains.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 59,96 dollars à Londres, en hausse de 0,08% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI pour novembre gagnait pour sa part 0,45% à 54,17 dollars.

Jeudi, les prix avaient déjà grimpé de 0,82% et 1,1%, malgré une hausse trois fois plus importante que prévue des stocks de brut américain.

Cette hausse surprise est due à la chute du taux d’utilisation des raffineries, qui est tombé à son plus bas niveau depuis le passage de l’ouragan Harvey en septembre 2017.

De ce fait, les stocks de produits raffinés ont beaucoup baissé: ceux d’essence ont reculé de 2,56 millions de barils et ceux de produits distillés (fioul de chauffage et gazole) de 3,82 millions de barils.

Par ailleurs, le géant pétrolier saoudien Aramco va repousser le lancement officiel de son entrée en Bourse, prévu le 20 octobre.

Cette décision est susceptible de reporter à décembre ou janvier, au lieu de novembre, la première cotation des actions Aramco sur une plateforme boursière.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, se retrouveront début décembre à Vienne pour discuter du futur de leur accord de limitation des extractions.

Néanmoins, les inquiétudes autour d’un ralentissement de la croissance de la demande de pétrole et les doutes concernant la capacité de l’Opep à rééquilibrer le marché subsistent et vont probablement affecter les prix à court terme.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Europe: Le pétrole s’oriente à la hausse

Les cours du pétrole s'orientaient à la hausse lundi en cours d'échanges européens alors que le géant pétrolier saoudien Aramco a confirmé dimanche sa prochaine entrée en Bourse.