Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar réalisent 70,5% du trafic en 2021 (ANP)

Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar ont assuré le transit de 64,1 millions de tonnes (MT) au terme de l’année écoulée, ce qui représente environ 70,5% du trafic des ports gérés par l’Agence nationale des ports (ANP).

Chiffré à 35,1 millions de tonnes au terme de l’année 2021, le port de Jorf Lasfar confirme sa première place avec une quote-part d’environ 39% du trafic global, fait savoir l’ANP dans une note sur l’activité portuaire au titre de l’année 2021.

Par rapport à l’année précédente, ce port a enregistré une baisse de 5,4% des volumes manipulés, due essentiellement à la baisse du trafic des engrais (-8,8%), du charbon (-3,3%), du soufre (-9,1%), des céréales (-16,5%) et de l’ammoniac (-12,9%).

Cependant, les exportations de l’acide phosphorique ont marqué une hausse de 19,4% avec un volume d’environ 1,9 millions de tonnes. De même, le trafic du gasoil a enregistré une hausse de 10,5%, totalisant un volume de 2,1 millions de tonnes.

Représentant environ 32% du trafic global, le port de Casablanca a assuré le transit de 29 MT à fin décembre 2021. Par rapport à la même période de l’année dernière, ce port a enregistré une baisse de 4,3%, qui s’explique principalement par la forte baisse des importations des céréales (-21,5%), des phosphates (-5,3%) et des aliments de bétail (-18,2%).

Cependant, les trafics des conteneurs et du sucre ont marqué des hausses respectives de +4,7% et +12,2%, avec des volumes respectifs de 1,1 MEVP et 1,5 MT.

La note fait, en outre, ressortir que les ports de Safi ont enregistré, au terme de l’année 2021, un volume de 9,9 MT, en hausse de 12,7% par rapport à 2020, alors que le port de Mohammedia a marqué, pour la première fois depuis 2017, un renversement de la tendance baissière ayant caractérisé les volumes transitant par ce port (+4,9% à 4,9 MT).

Avec un volume d’environ 3,9 MT enregistré au titre de l’année 2021, l’activité du port de Nador a marqué une forte hausse de 19,8%. Le port de Laâyoune a assuré, quant à lui, le transit de 2,1 MT (+16,5%) et celui d’Agadir 5,6 MT (-6,6%).

LE


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page