Les perspectives à moyen terme du Maroc sont favorables, selon le FMI

Le Fond Monétaire International, qui vient de clore les consultations 2016 avec le Maroc, affirme que « les politiques et les réformes macroéonomiques sont saines ».

L’institution financière prévoit une croissance de 4.4% pour cette année contre 4.8 auparavant. Le FMI explique cela par la faible performance du secteur agricole.

Le FMI souligne que le Maroc devra relever son grand défi qui est celui du chômage qui est de 9.6%  soit une perte nette d’emploi de 73.000.

Elle note aussi qu’une croissance plus forte ne pourra venir qu’en accélérant les réformes: amélioration du climat des affaires, l’accès au financement des PME ou encore l’éducation.

R.C.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Clusters à Tanger : les autorités durcissent les mesures et ferment des entrées

Dans un communiqué, le ministère a indiqué qu’il a été décidé aussi de renforcer le contrôle pour que les personnes se trouvant dans ces zones ne quittent leurs domiciles qu'en cas de nécessité extrême tout en observant les précautions nécessaires.