Les cours du pétrole ont bondi vendredi

Les cours du pétrole ont bondi vendredi alors que les valeurs boursières mondiales ont fléchi et l’or s’est redressé au lendemain de la frappe aérienne américaine à Bagdad, qui a permis d’éliminer le général Qassem Soleimani, chef de la force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran.

Le brut a ainsi progressé de 4,2%, atteignant un plus haut en huit mois à 69,01 dollars, alors que le baril américain de WTI pour février gagnait plus de 3,50% à 63,84 dollars, un niveau inégalé depuis mai dernier.

Cependant, à Wall Street, les contrats à terme de l’indice S&P 500 ont chuté de 1,1%. Le S&P et d’autres indices de référence américains avaient clôturé à des niveaux record jeudi, après une décision de la Chine de stimuler son économie.

Les actions des principales sociétés pétrolières américaines ont augmenté dans les pré-échanges. Exxon Mobil a gagné 1,3% et Chevron a ajouté 1,2%. Les petites sociétés d’exploration ont également grimpé, avec Occidental Petroleum en hausse de 3,2%, Marathon Oil en hausse de 3,6% et Hess en hausse de 2%.

Les actions des sociétés de services pétroliers comme Schlumberger et Halliburton ont également rebondi.

Sur les marchés des changes, l’indice ICE du dollar américain a augmenté de 0,1% et le yen japonais s’est apprécié de 0,4% à 108,07 dollars, son plus fort depuis octobre.

Les actifs refuges, qui ont tendance à s’apprécier lorsque le moral des investisseurs s’affaiblit, se sont ainsi redressés vendredi. L’or a augmenté de 1,4% à 1.549,20 dollar l’once, son plus haut niveau depuis août.

Toutefois, les rendements des obligations d’Etat ont baissé de manière générale, le rendement de la note de référence du Trésor américain à 10 ans étant tombé à 1,827%, contre 1,880% jeudi.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page