Les ambitions de la Royal Air Maroc à l’horizon 2020

Dans une longue interview accordée à L’Economiste, le PDG de Royal Air Maroc, Abdelhamid Haddou, s’est exprimé quant à la direction que prendrait la compagnie aérienne pour son développement futur. Si les derniers ajustements de cette stratégie sont encore en cours, les grandes lignes de cette feuille de route devraient être dévoilées dans les semaines à venir.

Le dernier contrat-programme signé entre la RAM et l’Etat marocain (2011-2016) était principalement axé sur la restructuration de l’entreprise afin de la rendre plus saine financièrement. L’objectif ayant été atteintavec succès en octobre 2016, la compagnie aérienne a désormais pour but de se focaliser sur son développement, afin de rester compétitive face à ses concurrents continentaux, tels que Ethiopian Airlines ou encore Egypt Air.

Pour y parvenir, la compagnie aérienne a annoncé avoir fait l’acquisition de huit avions, dont quatre Dreamliner qui devraient arriver entre 2018 et juin 2019. L’ambition serait de doubler la flotte, comptant actuellement cinquante cinq appareils, à l’horizon 2020.

L’aménagement du Terminal 1 de l’aéroport international de Casablanca devrait également être finalisé d’ici quelques semaines, ce qui permettrait, grâce à l’étroite collaboration entre l’Office national des aéroports (ONA) et Royal Air Maroc, à la compagnie aérienne de disposer exclusivement dudit terminal.

Le Mondial de football en Russie sera également à prendre en compte puisque plusieurs milliers de supporters marocains et africains comptent faire le déplacement pour soutenir leurs équipes. Nul doute que cet événement saura drainer de nombreuses opportunités commerciales pour la compagnie.

R.P.

Kendji Girac enflamme la scène de Plage des Nations Golf City (VIDEO)

Suggestions d’articles

Exclu: ce que contient l’accord conclu entre la RAM et ses pilotes

La RAM et ses pilotes ont finalement pu trouver un terrain d'entente.