Le Maroc, bientôt un acteur dans la recherche biomédicale mondiale

Le Conseil du gouvernement a adopté hier les textes d’application de la loi n° 28-13, relatifs à l’encadrement de la recherche et des essais cliniques au Maroc. Cette décision vient au bout de course de plus de deux ans de travaux, menés par les équipes du ministère de la santé. En effet, en février 2018, LEMM organisait le premier colloque national dédié à la Recherche Biomédicale. Cet évènement, inauguré par le Chef du Gouvernement, a rassemblé, de manière inédite, les meilleurs chercheurs et scientifiques nationaux et internationaux ! 

A l’issue de ce colloque, LEMM publiait un Livre Blanc présentant 68 recommandations pour hisser le Maroc au top-3 de la recherche clinique africaine dans les cinq années à venir. Dans cet ouvrage, on peut noter cinq mesures phares jugées comme indispensable pour la mise en œuvre de ce programme ambitieux :

  • La mise en place des décrets d’application de la loi n° 28-13
  • La concordance avec les directives européennes N° 536/2014 du 16/04/2014
  • La création d’un guichet unique et notification unique par le Ministère de la Santé
  • La simplification des procédures d’approbation des études et réduction des délais à 30-45 jours
  • La mise en place du crédit recherche impôt

Pour accélérer le pas, le ministère de la santé a piloté 3 comités de travail, constitués de chercheurs et professeurs marocains. Ces derniers ont finalisé leurs travaux en 2020. Les textes ont fait leur chemin administratif et juridique, avant d’être adoptés hier en Conseil de Gouvernement.

Ces textes d’application vont désormais organiser et encadrer les essais cliniques au Maroc et soutenir la création d’un véritable écosystème de la Recherche. Au-delà du fait que le patient marocain pourra bénéficier, de manière précoce, aux dernières innovations thérapeutiques, la recherche deviendra un secteur d’investissement créateur de valeur économique et sociale. 

On estime, en effet, que l’industrie de la recherche pourrait rapporter au Maroc, plus d’un 1 milliards de dhs de chiffres d’affaires annuel, sans oublier la création d’emploi qui accompagnera ces investissements. Le Maroc a la chance de rassembler sur son territoire les plus grands laboratoires champions de la recherche clinique dans le monde, pour la majorité membres du LEMM. Une belle opportunité pour notre Royaume de devenir un acteur sérieux de la recherche biomédicale dans le monde !

A suivre.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page