Le Forum Afrique Développement fait son bilan

©DR

La cinquième édition du Forum International Afrique Développement (FIAD)n tenue le 17 mars à Casablanca, sous le thème « Les nouveaux modèles de croissance inclusive en Afrique », et placée sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, a connu un franc succès, dans la lignée des quatre premières éditions.

En s’octroyant une place naturelle dans le concert des rencontres d’échanges économiques et commerciaux de notre continent, le FIAD , une fois de plus, a tenu ses promesses en rassemblant un grand nombre d’opérateurs économiques et décideurs politiques autour des problématiques de développement durant l’édition 2017.

Ce sont plus de 2.000 opérateurs économiques provenant de trente pays du continent qui se sont donné rendez-vous à Casablanca et plus de 4.000 rendez-vous d’affaires qui ont été concrétisés en marge des plénières. Parmi les secteurs qui ont compté le plus de demandes de partenariat, on peut citer la construction de bâtiments et le développement urbain, l’agriculture et l’agro-industrie, l’énergie, les industries alimentaires, les services financiers, le commerce de gros et le négoce. En matière de coopérations, l’import-export, la coopération logistique, la franchise et distribution croisée puis l’investissement et les joint-ventures ont été les plus enregistrées.

Dans son allocution de clôture, Mohamed El kettani, président du groupe Attijariwafa bank a rendu un vibrant hommage au Président du Burkina Faso,  Roch Marc Christian Kaboré. « Votre présence tout au long des travaux de cette 5ème édition du Forum, votre contribution active, vos encouragements aux participants, votre attention particulière à la jeunesse en soutenant personnellement les jeunes lauréats aux Trophées du jeune entrepreneur, votre soin à visiter les entreprises en plein rendez-vous B to B, votre inauguration du Marché de l’investissement, sont pour nous un gage extraordinaire scellant davantage cette mobilisation collective des communautés économiques engagées en Afrique », a-t-il souligné.

Le président du groupe Attijariwafa bank a également tenu à remercier les participants pour leur présence et leur intense mobilisation pour le succès de cette édition du Forum. « Cette cinquième édition du Forum nous a permis, une nouvelle fois, de prendre la mesure du défi commun que nous devons relever mais aussi, des immenses opportunités qui ne cessent de se présenter chaque jour », a -t-il déclaré..

La restitution des recommandations issues des travaux des trois plénières a été l’un des temps forts de la cérémonie de clôture. La première plénière a mis l’accent sur l’importance de la création de valeur partagée en Afrique et la nécessité de mise en place de partenariats public-privé. Quant à la deuxième plénière, elle a surtout mis en exergue l’importance d’une gouvernance partagée qui tend à transformer l’urbanisation en opportunités avec l’implication et l’engagement de tous les acteurs. Enfin, la troisième plénière a recommandé que l’Afrique invente ses propres modèles de développement et d’inclusion financière de toutes les couches de sa population.

La séance s’est clôturée par des applaudissements en hommage au Président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour sa présence à cette cinquième édition.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: Attijari met le turbo pour l’Afrique et sa jeunesse (VIDÉO)

Lancé en 2010, et s’inscrivant depuis 2015 dans une cadence annuelle, le Forum Afrique Développement s’est imposé comme la plateforme de référence en faveur du dialogue, de la promotion des investissements et du commerce intra-africain.