Le déficit commercial s’aggrave au Maroc

Les échanges commerciaux de biens à fin avril 2019 ont été marqués par une aggravation du déficit commercial de 5% à 67,3 milliards de dirhams (MMDH) contre 64 MMDH une année auparavant, selon l’Office des changes.

Cette aggravation s’explique par la hausse des importations (+7,51 MMDH) plus importante que celle des exportations (+4,28 MMDH), précise l’Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois d’avril, notant que le taux de couverture s’est situé à 59,9% au lieu de 60% un an auparavant.

L’augmentation des importations de biens est imputable à l’accroissement des importations de l’ensemble des groupements de produits, notamment, les achats de biens d’équipement(+2,91 MMDH), de demi produits (+2,39 MMDH), de produits énergétiques (+1,36 MMDH), de produits alimentaires de +363 millions de dirhams (MDH), de produits finis de consommation (+276 MDH) et de produits bruts (+160 MDH), relève la même source. De son côté, la facture énergétique atteint plus de 26 MMDH au cours des quatre premiers mois de 2019 contre 24,68 MMDH à fin avril 2018, indique l’Office des changes, ajoutant que la part de cette facture dans le total des importations s’est stabilisée à 15,5%.

La note fait également ressortir que les importations de biens d’équipement ont augmenté de 7,2% à 43,2 MMDH, tandis que celles des demi-produits ont progressé de 7,1%.

La part des achats de ces deux groupes de produits dans le total des importations a affiché une hausse de 1,1 point, soit 47,2% contre 46,1% une année auparavant. Par ailleurs, l’Office des changes souligne qu’au titre des quatre premiers mois de 2019, les exportations ont augmenté à près de 100,4 MMDH, suite à l’accroissement des exportations de la majorité des secteurs, notamment des phosphates et dérivés (+16,1%), de l’aéronautique (+9,8%), de l’agriculture et l’agro-alimentaire (+4,3%), de l’industrie pharmaceutique (+4,1%) et de l’électronique (+4%). Côté services, la balance des échanges fait état d’un excédent en hausse de 10,5% à 27,2 MMDH à fin avril2019. Les importations de services enregistrent une baisse de 8,7% à environ 29,2 MMDH, plus importante que celle des exportations qui demeurent quasiment stables.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Une photo de Redouane Benabdeslam et Ottman Azaitar enflamme la Toile

Le prédicateur marocain Redouane Ben Abdeslam, appelé communément «cheikh Tétouani», a publié sur son compte Instagram une photo de lui en compagnie du champion du monde des Arts martiaux mixtes Ottman Azaitar.