Le Cercle des Eco. Finance verte : le problème de taxonomie demeure posé (VIDEO)

En dépit de l’essor d’une industrie de la finance verte, la définition de critères exhaustifs qui entreraient dans la catégorisation d’un projet donné reste encore imprécise. Un problème de taxonomie demeure encore posé, a constaté Chama Bennani, la responsable en charge de l’Engagement au sein du groupe BMCI, dans son intervention dans le cadre du Cercle des ECO, autour du thème « Finance verte : défis et opportunités ».

Lors de cette table ronde, à laquelle ont également pris part Amal Benaissa, Head of Substainable finance de Bank of Africa, Anass Zeroual, Expert régional des Solutions risques Afrique et Moyen-Orient du groupe SAS, ainsi que Abderrahman Bennis, Directeur du Développement Corporate à Crédit du Maroc, Chama Bennis a mis l’accent sur l’absence d’une taxonomie marocaine en la matière. « Nous nous appuyons sur ce que fait l’Union européenne,  pour définir ce qui est green de ce qui ne l’est pas ». C’est une classification par client, par produit et par secteur, détaille l’experte, soulignant que cette différenciation permet de ne pas tomber dans le « green washing ».

La photo d’Achraf Hakimi avec sa mère fait réagir la FIFA






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page