La Samir et son DG condamnés à 38 milliards de dirhams d’amende

Reconnus coupables de détournement de destination de produits importés et de fausses déclarations à l’import, l’entreprise de raffinage La Samir et son DG, Mohamed Jamal Ba-amer, ont été condamnés hier aprés-midi, par contumace, par le Tribunal correctionnel de Mohammedia à verser 37,4 milliards de dirhams (37.428.899.219 DH) à la Douane et l’Office des changes. La Justice ne s’est pas limitée qu’à ces infractions douanières car dans une seconde affaire ils devront s’acquitter en outre de 296 millions de dirhams pour des infractions à la réglementation des changes au profit du Département de tutelle.

Au total, Ba-amer et la compagnie de raffinage La Samir ont été condamnés pécuniairement à des amendes sans précédents, d’environ 55 milliards de dirhams. Jamais auparavant dans l’histoire de la Justice du Royaume cette dernière ne s’était prononcée pour une telle bagatelle.

M.J.K

Articles similaires

Suggestions d’articles

Déficit commercial: le constat alarmant de l’Office des changes

Les échanges commerciaux au titre des biens ont été marqués par une hausse du déficit commercial de 4,3% à 122,83 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2019 contre 117,76 MMDH une année auparavant, selon l'Office des changes.