La faillite de la filiale belge de Thomas Cook se confirme

La faillite de la filiale belge de Thomas Cook s’est confirmée lundi avec l’annonce de sa 4ème société, dernière rescapée jusqu’ici en Belgique de l’effondrement du voyagiste britannique, de sa décision de « déposer le bilan ».

« Malgré des entretiens très intensifs avec différentes parties jusqu’au dernier moment, il n’y a malheureusement pas eu d’accord pour trouver le financement nécessaire à court terme. A cause de cela, Thomas Cook Retail Belgium (TCRB) n’est pas en position de pouvoir continuer et réaliser avec succès à un concordat judiciaire », a expliqué le groupe dans un communiqué.

La semaine dernière, la direction de Thomas Cook Retail Belgique avait annoncé avoir besoin de 5 millions d’euros pour permettre à ses quelque 500 employés de continuer à travailler.

« Durant les jours suivants, la direction et les collaborateurs ont travaillé intensivement afin de trouver une solution pour une continuité via une réorganisation judiciaire pour Thomas Cook Retail Belgium, avec 501 employés et 91 agences de voyage », précise le communiqué.

En l’absence d’un accord avec les parties prenantes, la direction de Thomas Cook Retail Belgium affirme se voir « obligée » de déposer le bilan de l’entreprise.

« Le tsunami engendré par la faille de Thomas Cook Groupe a été fatal », conclut le groupe qui dit « vraiment regretter de ne pas avoir pu trouver une solution pour cette entreprise rentable et pour ses employés passionnés ».

Dans la foulée de la chute soudaine du voyagiste britannique, un tribunal de l’entreprise belge avait déjà déclaré en faillite mercredi dernier les trois autres sociétés de Thomas Cook en Belgique. Il s’agit de Thomas Cook Belgique (70 collaborateurs), Thomas Cook Retail (5) et Thomas Cook Financial Services, qui ne compte aucun employé.
S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page