La croissance économique nationale selon le HCP

Selon une note de conjoncture établit par le haut commissariat au plan, la croissance économique nationale se serait établie à 2,9%, au premier trimestre 2018, au lieu de +3,8% une année auparavant, pâtissant d’une baisse de 0,5% de la valeur ajoutée agricole.

Hors agriculture, la valeur ajoutée aurait connu une augmentation de 3,2%, tirée par les activités minières et les services marchands. Au deuxième trimestre 2018, la croissance de la valeur ajoutée non-agricole se poursuivrait au même rythme qu’au trimestre précédent. Avec une baisse anticipée de 0,2% de la valeur ajoutée agricole, la croissance de l’économie nationale se situerait à +3%, au lieu de +4,2% une année plus tôt.

Au premier trimestre 2018, la consommation finale des ménages aurait évolué dans un contexte de légère accélération des prix à la consommation. En volume, elle se serait accrue de 3,6%, en variation annuelle, contribuant pour environ +2,1 points à la croissance globale du PIB, au lieu de +2,4 points un an plus tôt. Les dépenses de consommation auraient continué de profiter aux produits importés ; les importations de biens finis de consommation auraient progressé d’environ 5,1%, en glissement annuel. Elles auraient été tirées, entre autres, par un accroissement de 14,3% des recettes des MRE et une progression de 4,5% des crédits à la consommation. Pour sa part, la consommation des administrations publiques se serait affermie de 6,3%, sous l’effet d’une hausse des dépenses de fonctionnement (+8,7%, à fin février 2018). 

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page