La Bourse de Casablanca finit en repli

La Bourse de Casablanca a bouclé la séance de mercredi en baisse, pénalisée notamment par la mauvaise tenue des secteurs « Participation et promotion immobilières », « Sylviculture et Papier » et « Chimie ».

A la cloche finale, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a reculé de 0,39% à 12.452,53 points et le Morocco Stock Index 20 (MSI20) de 0,44% à 1.021,24 points.

Le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, s’est déprécié de 0,41% à 10.125,45 points, et l’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) « Casablanca ESG 10 » a lâché 0,38% à 931,26 points.

S’agissant des indices internationaux, le FTSE CSE Morocco 15 a perdu 0,81% à 11.766,15 points et le FTSE Morocco All-Liquid s’est replié de 0,39% à 10.625,20 points.

Sur le plan sectoriel, l’indice relatif à la « participation et promotion immobilières » a diminué de 3,99%, sous le coup de la tendance baissière empruntée par l’ensemble de ses valeurs.

Avec une baisse aussi lourde, le secteur « sylviculture et papier » (-3,98%), a fait les frais de la mauvaise performance de son unique valeur Med Paper (-3,98%), alors que le secteur « Chimie » a limité ses pertes à -2,46%.

Du côté des gagnants, les secteurs « Loisirs et Hôtels » (+3,97%), « Industrie pharmaceutique » (+1,84%) et « Services aux collectivités » (+1,56%) ont atténué les pertes de Masi. Le volume global des échanges de titres s’est chiffré à plus de 210,45 millions de dirhams (MDH), réalisé sur le marché central, tandis que la capitalisation boursière a atteint les 639,42 milliards de dirhams (MMDH).

Les plus fortes baisses ont été accusées par Douja Prom Addoha (-3,99%), Med Paper (-3,98%), Alliances (-3,98%), Res Dar Saada (-3,97%) et Stokvis Nord Afrique (-3,93%).

Quant aux plus fortes hausses, elles ont été réalisées par Risma (3,97%), Ennakl (3,74%), Fenie Brossette (2,95%), Zellidja SA (2%) et Sothema (1,98%).

AK


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page