La Bourse de Casablanca finit en grise mine

La Bourse de Casablanca a terminé lundi en grise mine, pénalisée notamment par les secteurs de sociétés de financement, de l’immobilier et de l’électricité.

Le Masi a clôturé sur une perte de 0,03% à 12.231,38 points. Le MSI20 s’est replié de 0,08% à 998,97 points et le Madex de 0,05% à 9.940,9 points.

L’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) « Casablanca ESG 10 » a pris 0,02% à 917,28 points.

Au volet international, le FTSE CSE Morocco 15 a reculé de 0,01% à 11.532,55 points, et le FTSE Morocco All-Liquid de 0,04% à 10.424,91 points.

L’indice sectoriel de « Société de financement et autres activités financières » (-1,91%) a accusé le plus fort repli de cette séance, sous le coup du recul de sa valeur Eqdom.

De même, l’indice « Participation et promotion immobilières » a cédé 1,83%, suivi de « Électricité » (-1,68%) et « Pétrole et Gaz » (-0,85%). A la hausse, les secteurs « Industrie pharmaceutique », « Services de Transport » et « Mines » ont terminé dans le vert avec des gains respectifs de 1,6%, 1,21% et 1,02%.

Le volume global des échanges de titres s’est établi à 61,43 millions de dirhams (MDH), alors que la capitalisation boursière s’est élevée à 629,24 milliards de dirhams (MMDH).

Les plus fortes baisses ont été accusées par Alliances (3,95%), HPS (2,34%), Total Maroc (1,97%) et Eqdom (1,94%).

Les plus fortes hausses ont été réalisées par Jet Contractors (4%), Fenie Brossette (4%), Ennakl (3,96%), M2M Group (3,88%) et Salafin (3,85%).


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page