Jouahri: « Le Maroc adoptera un système monétaire souple début 2017 »

Le Maroc compte introduire un système de taux de change flexible, en 2017, a déclaré ce dimanche à Abu Dhabi Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib.

«Nous envisageons de passer d’un taux de change fixe actuellement à un taux de change flexible» a révélé Abdellatif Jouahri à des journalistes, en marge d’un événement des ministres des finances arabes rapporté par l’agence Reuters.

Jouahri a affirmé  que le pays travaillerait avec une mission technique du Fonds monétaire international (FMI), au cours de la seconde moitié de cette année, dans le cadre de l’introduction du mouvement des devises.

Il n’a pas donné de détails sur le nouveau système, mais le FMI a identifié «l’introduction d’une plus grande flexibilité des taux de change» comme étant une étape importante dont on dit qu’elle augmenterait la capacité de l’économie du Maroc à absorber les chocs financiers et à se diversifier.

Le dirham marocain est principalement lié à l’euro, mais comme une étape vers une plus grande flexibilité. En avril de l’année dernière, Bank Al-Maghrib a réduit la pondération de l’euro dans le panier de devises à 60 pour cent au lieu de 80 pour cent, tout en augmentant la pondération du dollar américain à 40 pour cent au lieu de 20 pour cent.

Au mois de décembre, Jouahri a déclaré à Reuters que le Maroc commence à cibler l’inflation ainsi que l’adoption d’un système de taux de change plus flexible.

Noureddine Boughanmi


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page