Jeudi propre: Casablanca initie au tri bi-flux des déchets ménagers

Une campagne de sensibilisation et de concertation sociale pour l’initiation au tri bi-flux des déchets ménagers a été lancée, jeudi 12 mai à Casablanca, dans le cadre du programme « Jeudi propre », initié par la société de développement local « Casablanca Baia », afin de renforcer le rôle des citoyens dans le maintien de la propreté de leur ville.

Le tri constitue, selon Casablanca Baia, la première étape indispensable à la valorisation des déchets. Il s’agit de l’une des clauses contractuelles des contrats actuels de gestion déléguée des services de la propreté.

A travers le lancement de cette campagne de sensibilisation et de concertation sociale, « la ville de Casablanca se prépare à une nouvelle ère, tant attendue, dans sa gestion des déchets ménagers », a indiqué Zine Elabidine M’Hal, chef du service sensibilisation au sein de Casablanca Baia.

« Il s’agit du tri bi-flux à la source. 16 sites pilotes ont été identifiés à raison d’un par arrondissement pour bénéficier d’une initiation aux principes du tri. Les citoyens cibles seront sensibilisés et formés à trier leurs déchets dans des bacs spécifiques », a-t-il précisé.

Le tri des déchets, a ajouté M’Hal, « commence de la maison où on doit trier nos ordures selon 2 catégories (d’où le qualificatif bi-flux) ».

« Il s’agit de séparer les déchets recyclables (carton, verre, métal et plastique) des autres déchets non recyclables (déchets organiques, restes de nourriture, ….) et les placer ensuite dans le bac qui correspond », a-t-il expliqué.

« Aujourd’hui, les sites pilotes seront équipés de bacs spéciaux de couleur jaune pour accueillir les déchets recyclables. Les autres déchets continueront à être collectés au niveau des points de regroupement habituels », a fait savoir M’Hal.

La présidente du Conseil de la commune de Casablanca, Nabila Rmili, s’est de son côté félicitée du lancement de cette campagne de sensibilisation et de concertation sociale, qui couvrira l’ensemble des arrondissements de la métropole pour initier la population aux principes de tri bi-flux des déchets ménagers.

Après cette expérience pilote, Rmili a émis le souhait que toute la population de Casablanca prenne part à ce tri des déchets ménagers, bénéfique aussi bien sur le plan environnemental qu’économique.

Elle a ainsi mis l’accent sur la nécessité de l’adhésion des Casablancais à cette opération pour qu’ils contribuent à préserver l’environnement et la propreté de leur ville.

Lancé en novembre dernier par Casablanca Baia, le programme « Jeudi propre » couvre les 16 arrondissements de Casablanca, avec comme principal objectif de renforcer le rôle des citoyens à devenir des acteurs dans le maintien de la propreté de leur ville à travers une prise de conscience collective de la problématique de propreté urbaine et de gestion des déchets.

Casablanca Baia est une société de développement local SDL ayant pour principale mission de conseiller, planifier et agir, en concertation avec les autres acteurs impliqués, pour la protection et l’amélioration du cadre de vie au sein de la ville de Casablanca.

A cet effet, elle veille sur la régulation et le suivi de la gestion déléguée des services de la propreté ainsi que la gestion des décharges publiques et des centres de traitement et de valorisation des déchets.

Elle s’occupe également de la gestion des parcs et espaces verts et des toilettes publiques et opère dans la lutte contre les vecteurs de maladie (insectes, rongeurs, animaux errants et oiseaux nuisibles). La société se charge par ailleurs, de la régulation de l’activité stationnement et de la gestion des fourrières.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page