Interdites de publicités, les sociétés de jeux de hasard ne cessent de s’enrichir

Contre toute attente, le secteur des jeux de hasard a enregistré une forte progression au cours de l’année 2015.

Avec 9 milliards de dirhams de chiffre d’affaires, le secteur des jeux de hasard a augmenté de 10% en 2015.
Un constat surprenant étant donné qu’il apparait après l’interdiction de la diffusion des publicités de jeux de hasard émise par le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane. Une décision prise dans le but de « protéger les jeunes », explique le journal Assabah.
La progression des sociétés de jeux de hasard s’explique par sa promotion excessive sur les réseaux sociaux et internet de façon générale. Ce qui a un impact direct sur la jeunesse marocaine.
Depuis l’interdiction de la diffusion des publicités qui concernent les jeux de hasard, les jeunes sont doublement plus influençables et peuvent à présent jouer et miser de l’argent facilement via des sites spécialisés.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page