H&S Invest Holding fait deux annonces importantes (VIDEO)

H&S Invest holding fait son entrée dans le secteur pharmaceutique à travers l’acquisition du Laboratoire Pharmaceutique Kosmopharm. Le groupe, fondé par Moncef Belkhayat, procède aussi à la consolidation des Business Units Distribution et Industrie à travers la fusion juridique des sociétés Dislog & Dislog industries.

C’est un début d’année qui s’annonce sous les meilleurs auspices pour le groupe H&S Invest holding, fondé et présidé par Moncef Belkhayat. 2022 démarre, en effet, sur les chapeaux de roue, à travers l’annonce de deux étapes importantes dans le processus de préparation de l’introduction du groupe familial à la Bourse de Casablanca, prévue pour l’année 2024. Ainsi, la holding marocaine passe à une nouvelle étape de croissance en procédant à la consolidation des Business Units «Distribution» et «Industrie», à travers la fusion juridique des sociétés Dislog & Dislog industries.

Ce n’est pas tout, puisqu’aujourd’hui, l’acquisition du Laboratoire Pharmaceutique Kosmopharm est effective, suite à l’autorisation du Conseil de la concurrence. Après l’industrie, cette acquisition acte l’entrée effective de l’opérateur national dans le secteur pharmaceutique. À cette occasion, Moncef Belkhayat a déclaré : «l’acquisition du Laboratoire Pharmaceutique Kosmopharm est une nouvelle étape qui va renforcer notre Business Unit & Pharma et santé. À cet effet, une nouvelle culture organisationnelle, inspirée du concept de «Flow to the Work», a été initiée avec un management structuré autour de 3 vice-présidents : Ghislaine Benlamlih, Ali Tazi et Mehdi Bouamrani».

« Créer de la valeur »
À noter que H&S Invest holding et son partenaire financier Mediterrania Capital sont parvenus à un accord qui permet de fusionner Dislog & Dislog Industries. «Le but est de créer de la valeur et d’initier une nouvelle organisation interne structurée autour de trois Business units : Food (produits alimentaires), Non Food (produits d’entretien ménager & personnel) et Santé (produits pharmaceutiques, parfumerie et cosmétiques)», explique Moncef Benkhayat, dans ce sens.

De son côté, Hatim Ben Ahmed, associé et directeur général de Mediterrania Capital a noté qu’«après une prise de participation dans le capital de Dislog Industries en 2020, nous sommes ravis de cette nouvelle acquisition dans le secteur de la santé. Ce signing avec H&S Invest Holding nous permet de rentrer dans le capital d’un groupe plus grand et aux fondamentaux financiers très solides». Rappelons que le groupe était parvenu, en pleine crise de Covid-19, à réaliser une levée de fonds de 280 MDH auprès de Mediterrania Capital Partners.

La consolidation des structures Dislog et Dislog Industries permettrait la réalisation, en 2022, d’un flux financier de 3 MMDH. D’ailleurs, le management de la société dépose, ce vendredi, un dossier d’autorisation pour cette restructuration juridique auprès du Conseil de la concurrence. Il faut savoir que cette consolidation n’aura aucune incidence sur le marché, vu que le groupe familial, contrôlé par le holding personnel de son président Moncef Belkhayat, détient 99,9% des actions de Dislog et 88% des actions de Dislog industries. Lors de cette opération, Dislog a été accompagnée par Burj Finance sur la partie structuration et Hilmi Law Firm sur la partie juridique. Asafo a accompagné Mediterrania Capital sur la partie juridique.

Un leader au Maroc

Fondé en 2005 par Moncef Belkhayat, le groupe H&S Invest Holding est devenu leader au Maroc en 15 ans grâce à sa vision de «Full Service Provider» qui intègre, via ses différentes filiales, l’ensemble de la chaîne de valeur, de la production jusqu’au panier de la ménagère. Opérant dans plusieurs domaines d’activité : Distribution (DISLOG), Industrie (HMI, Edita Maroc, Selman, DISLOG International Tunisie, Kosmopharm), la holding a opté pour une stratégie de développement volontariste qui lui a permis de devenir l’unique opérateur marocain à intégrer l’ensemble de la chaîne de valeur, de l’achat ou la production jusqu’à la distribution. Ceci s’est fait à travers des acquisitions horizontales dans le secteur de la distribution, dans le but d’élargir ses zones de distribution et diversifier ses cartes, mais aussi des acquisitions verticales (usines d’Ace et de Fine, Comptoir Service, Selman, BLS,RQC, KPH) dans l’objectif d’étendre les activités groupe et développer des synergies. Notons que l’opérateur dispose, désormais, de deux sites de production établis sur 170.000 m² de surface industrielle, ainsi que de plusieurs marques propres/licensing de premier plan comme Ace, Fine, Javel Lacroix, Aqua plus, Edita…).

Sanae Raqui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page