Hausses des prix au Maroc: voici les produits concernés (Conso)

L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu, au cours du mois de mai 2019, une hausse de 0,7% par rapport au mois précédent, indique le Haut-commissariat au plan (HCP).

Cette variation est le résultat de la hausse de 1,5% de l’indice des produits alimentaires et de 0,3% de l’indice des produits non alimentaires, explique le HCP dans une note d’information relative à l’IPC du mois de mai 2019.

Les hausses des produits alimentaires observées entre avril et mai derniers concernent principalement les “légumes” avec 7,8%, les “poissons et fruits de mer” avec 7,4%, les “viandes” avec 0,9% et les “fruits” et le “lait, fromage et œufs” avec 0,2%. En revanche, les prix ont diminué de 0,3% pour les “huiles et graisses” et de 0,1% pour le “café, thé et cacao”, selon le HCP, soulignant que pour les produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement les prix des “carburants” avec 2,9%.

Les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Kénitra et Beni-Mellal (1,4%), à Al-hoceima (1,3%), à Tanger et Laâyoune (1,2%), à Fès, Tétouan, Meknès, Settat et Safi (1,1%) et à Oujda et Guelmim avec 1%. En revanche, une baisse a été enregistrée à Marrakech avec 0,3%.

Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,3% au cours du mois de mai 2019, conséquence de la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 0,9% et de la baisse de celui des produits alimentaires de 0,7%, relève la même source, ajoutant que pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une augmentation de 0,3% pour la “Communication” à 3,4% pour “l’Enseignement”.

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu en mai 2019 une hausse de 0,1% par rapport à avril et de 1,2% par rapport au mois de mai 2018.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

L’ONSSA renforce son contrôle durant le mois de Ramadan

Les services de l'ONSSA mènent pendant le mois de Ramadan des actions de contrôle renforcé qui concernent les produits alimentaires les plus consommés afin de protéger la santé du consommateur.