Hamid Bentahar: « il faut lever la contrainte du test PCR en même temps que le pass vaccinal »

Foudroyé par les effets de la crise sanitaire, le tourisme se relève tant bien que mal de ses blessures. Le secteur qui a amorcé un virage stratégique reprend des couleurs et les opérateurs aussi. Hamid Bentahar, président de la CNT et CEO d’Accor gestion Maroc, était récemment L’Invité des ECO. Il rappelle l’importance du tourisme dans l’économie nationale, tout en revenant sur l’ampleur de l’impact de la crise sur les professionnels. Extrait.

Avec la reprise, a-t-on récupéré tous les emplois perdus pendant la crise sanitaire ? « Pas encore…  » répond Bentahar, « mais depuis l’ouverture des frontières, il y a chaque jour de plus en plus de vols. Ceci implique que l’écosystème, derrière, reprend son activité. J’oserais même dire qu’à date d’aujourd’hui, une grande majorité des employés permanents du secteur ont regagné leurs postes ».

Hamid Bentahar insiste sur le fait qu’il faudrait  « lever la contrainte du test PCR en même temps que le pass vaccinal, car nos concurrents donnent le choix alors que nous exigeons les deux. Du coup on ne transforme que 50% de la demande. Une mesure aussi simple que celle là remettra au travail tous les saisonniers ».

Il souligne par ailleurs que le tourisme « est l’un des rares secteurs où l’ascenseur social fonctionne encore, où on peut démarrer avec un petit poste et terminer directeur général ou président d’un grand groupe. Je suis issu d’une famille ordinaire et ce secteur m’a permis de vivre une vie extraordinaire ».


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page