FMI: 650 milliards de dollars pour booster l’économie mondiale

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a annoncé lundi l’entrée en vigueur de l’allocation de droits de tirages spéciaux (DTS) d’un montant équivalent à 650 milliards de dollars, en vue de soutenir les réserves en liquidités des pays membres et booster l’économie mondiale.

« La plus grande allocation de droits de tirage spéciaux de l’histoire – environ 650 milliards de dollars – entre en vigueur aujourd’hui. L’allocation est un énorme coup de pouce pour le monde et, si elle est utilisée à bon escient, constitue une occasion unique pour lutter contre cette crise sans précédent », a indiqué Mme Georgieva dans un communiqué.

Elle a ajouté que cette allocation de DTS « fournira des liquidités supplémentaires au système économique mondial – favorisant les réserves de change des pays et réduisant leur dépendance de la dette intérieure ou extérieure plus coûteuses ».

Les pays membres peuvent se servir des nouvelles liquidités pour soutenir leurs économies et intensifier la lutte contre la crise économique liée à la pandémie de Covid-19, a ajouté la cheffe de l’institution financière basée à Washington. « Les DTS sont attribués aux pays proportionnellement à leurs quotes-parts au FMI. Cela signifie qu’environ 275 milliards de dollars vont aux pays émergents et en développement, dont les pays à faibles revenus recevront environ 21 milliards de dollars US, soit l’équivalent de 6 pour cent de PIB dans certains cas », selon le communiqué.

Mme Georgieva a insisté que les DTS sont une ressource précieuse et que la décision sur la meilleure façon de les utiliser revient aux pays membres. Pour que les DTS soient déployés pour le plus grand bénéfice des pays membres et l’économie mondiale, ces décisions doivent être « prudentes et bien informées ».

« Pour soutenir les pays et contribuer à assurer la transparence et la responsabilité, le FMI fournit un cadre d’évaluation des implications macroéconomiques de la nouvelle allocation, ses traitement statistiques et sa gouvernance, et comment cela pourrait affecter la viabilité de la dette », a-t-elle dit.

Selon le communiqué, le FMI va également fournir des mises à jour régulières sur tous les avoirs, transactions et échanges en DTS, y compris un rapport de suivi sur l’utilisation des DTS dans deux ans. « Pour maximiser les bénéfices de cette allocation, le FMI encourage la canalisation volontaire de certains DTS de pays ayant de fortes positions extérieures vers les pays qui en ont le plus besoin », a recommandé la cheffe du FMI, en rappelant qu’au cours des 16 derniers mois, certains membres se sont déjà engagés à prêter 24 milliards de dollars, dont 15 milliards de dollars de leurs DTS existants, au Fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et la croissance du FMI, qui accorde des prêts concessionnels aux pays à faible revenu.

« Ce n’est qu’un début, et le FMI va continuer à travailler avec nos membres pour tirer parti de cet effort », a promis Mme Georgieva. L’institution financière internationale étudie, indique-t-on, d’autres options pour accompagner les efforts de relance économique des pays plus pauvres et plus vulnérables, dont l’une serait de créer un fonds fiduciaire pour la résilience et la viabilité en vue de promouvoir une croissance plus résiliente et plus durable à moyen terme ou de soutenir les prêts des banques multilatérales de développement.

AY


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page