Fès : des investissements de 400 millions de DH (RADEEF)

Plusieurs projets d’alimentation en eau potable, totalisant quelque 400 millions de DH, ont été réalisés entre 2014 et 2019, par la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Fès (RADEEF).

Ces projets présentés, lundi en session ordinaire du mois de septembre du Conseil préfectoral de la ville de Fès, s’inscrivent dans le cadre du plan directeur de la RADEEF.

Ces opérations concernent la construction des réservoirs pour le renforcement de l’alimentation en cette denrée vitale, la restauration des réservoirs, l’extension et le renouvellement des réseaux, ainsi que l’amélioration de la productivité des réseaux.

L’exposé de la RADEEF, qui dresse un état des lieux de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement au niveau de la préfecture de Fès, relève que la productivité du réseau, qui était à hauteur de 60pc entre 2007 et 2014, a été renforcée depuis 2015 par un programme complémentaire comprenant aussi bien les volets technique que commercial.

Selon le document, le volet technique consiste notamment en le renouvellement des réseaux obsolètes, la recherche et la réparation des fuites et le renforcement du contrôle du réseau.

Le volet technique, quant à lui, porte sur le suivi de la facturation et le renouvellement de 150.000 compteurs.

L’assemblée préfectorale de la ville de Fès, présidée par Lhoucine Abbadi, a adopté une série de projets de conventions de partenariat dans plusieurs secteurs, notamment la santé, le transport scolaire, l’enfance et la culture.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Fès: une mère et sa fille incarcérées pour avoir tabassé la directrice d’un collège

Quelques jours après la rentrée scolaire, quatre personnes ont tabassé la directrice d'un collège de la ville de Fès.