Facebook lance Reels sur Instagram, rival de TikTok

La plateforme Instagram, propriété du géant du web Facebook, a lancé mercredi « Reels », sa propre fonctionnalité de partage de vidéos pour rivaliser avec la populaire application chinoise TikTok, menacée d’une éventuelle interdiction aux Etats-Unis. Reels entre en service alors que TikTok est sous la pression du président américain Donald Trump qui menace de la bannir aux Etats-Unis s’il ne cède pas ses activités à Microsoft ou une autre entreprise d’ici le 15 septembre. Dans un nouvel épisode de la vive tension entre Washington et Pékin, l’application chinoise à succès a fait l’objet d’un examen minutieux en raison des craintes que le gouvernement chinois puisse accéder aux vastes quantités de données des utilisateurs américains.

Commentant l’arrivée de Reels, le site d’information Axios indique que « Facebook a une longue expérience – parfois réussie, parfois non – d’adoption des fonctionnalités qui se sont avérées populaires sur des plates-formes concurrentes en les déployant à ses milliards d’utilisateurs dans le monde entier afin d’éviter d’être éclipsé par les jeunes générations ».

Reels est le premier produit créé par Instagram qui se concentre davantage sur les créateurs que sur les utilisateurs quotidiens. L’algorithme de distribution vidéo de Reels ressemblera à celui de TikTok: les utilisateurs verront les vidéos les plus populaires du moment, plutôt qu’une sélection adaptée à leur profil individuel. Depuis novembre, l’application d’Instagram est disponible au Brésil, en France, en Allemagne ainsi qu’en Inde qui a aussi interdit TikTok sur fond de tensions avec la Chine après un accrochage meurtrier entre les armées des deux pays.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un post publié sur Facebook fait réagir la DGSN

Les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont exclu, dans un communiqué lundi, l'hypothèse de l'enlèvement ou de la séquestration d’une fillette à Casablanca, relayée sur les réseaux sociaux.