Étrangers au Maroc, comment bénéficier de l’amnistie fiscale

Les étrangers résidant au Maroc pourront bénéficier d’une amnistie fiscale concernant leurs revenus et profits réalisés en 2016 et qui n’ont pas été déclarés.

Pour ce faire, il faudra déclarer les revenus et payer l’impôt via la plateforme de l’administration fiscale. Les retards et pénalités ne seront pas pris en compte. Une date est à retenir: l’ultimatum est fixé jusqu’au 31 décembre 2018 pour déclarer les revenus et régler  la contribution libératoire (10% des revenus et profits), datant de 2016.

Comme le précise le quotidien L’Economiste, les revenus et profits générés en 2017, ne sont pas inclus dans l’amnistie fiscale et devront être déclarés avant le 1er mars, en même temps que ceux réalisés au Maroc. Pour rappel, cette initiative avait été mise en place en 2014 et avait engendré plus de 12 milliards de dirhams, mais n’a pas été renouvelée par la suite.

S.L.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page