Enseignement numérique: Benmoussa s’allie avec Inwi et Orange

Deux conventions de partenariat pour la promotion et le développement de l’enseignement numérique ont été signées, mercredi à Rabat, entre le le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports et deux opérateurs de télécommunication, en l’occurrence Inwi et Orange.

Paraphés respectivement par le ministre de tutelle, Chakib Benmoussa, le président-directeur général d’Inwi, Azzedine El Mountassir Billah, et le directeur général d’Orange Maroc, Hendrik Kasteel, les accords permettront d’accompagner les efforts de mise en œuvre d’un modèle pédagogique numérique, en mettant à disposition des tablettes au profit des élèves des différentes Académies régionales d’éducation et de formation.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre d’un projet pionnier progressif et renouvelable, voué à assurer la continuité pédagogique et remédier aux difficultés d’apprentissage que rencontrent certaines catégories d’élèves.

Au cours de la cérémonie de signature, Benmoussa s’est félicité de cette initiative qui vient s’ajouter aux actions louables entreprises dans ce sens, notamment le don fait par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement, sous la direction de la princesse Lalla Hasnaa.

Il a, à ce propos, réitéré sa gratitude au soutien apporté par la Fondation aux efforts du ministère pour garantir la continuité pédagogique, surtout dans les zones défavorisées, via la délivrance de tablettes en ce temps de crise sanitaire.

Benmoussa a souligné que le programme de l’enseignement numérique n’est qu’un maillon dans le processus de réforme du système éducatif, dont l’un des principaux objectifs est d’assurer la qualité et rehausser le niveau de l’apprentissage à l’école.

Cette expérience pilote sera lancée, dans une première étape, au niveau de classes modèles et sera accompagnée de formations en faveur des cadres pédagogiques sur l’utilisation de l’enseignement, dans la perspective de la généraliser au reste des établissements scolaires, après évaluation de son impact sur les acquis des élèves, a expliqué le ministre.

Pour sa part, le PDG d’Inwi s’est dit « disposé » à accompagner le ministère dans ses projets, notamment en termes d’apprentissage du digital dès le primaire et le préscolaire.

« Inwi participe modestement à cette opération et adhère à cette dynamique, au titre de laquelle l’opérateur va fournir, prochainement, l’accès à Internet haut débit à un million d’étudiants du cycle supérieur », a révélé M. El Mountassir Billah, formant le vœu que les 8 millions d’élèves du Maroc puissent bénéficier du même service, dans la mesure où « nous avons les moyens d’y arriver ».

Le directeur général d’Orange Maroc a, quant à lui, affirmé l’engagement de son entreprise à contribuer à mettre en œuvre les chantiers ayant trait à une bonne éducation, à la lumière des stratégies de réforme menées à cette fin par le Royaume.

« Il s’agit d’un don en équipements informatiques (tablettes) pour accompagner les efforts du ministère dans l’inclusion numérique », a précisé, Kenza Bouziri, directrice communication Corporate & RSE chez Inwi.

Hind Lfal, secrétaire générale Orange Maroc, a aussi fait état de la contribution de sa société par un don de tablettes en vertu du projet pilote « école numérique », en vue de toucher le plus grand nombre d’apprenants sur le territoire national, à l’horizon de l’émergence d’un enseignement de qualité basé désormais sur les nouvelles technologies.

La cérémonie de signature a connu la diffusion de capsules vidéos sur les actions menées par les deux opérateurs pour la promotion de l’enseignement numérique dans les écoles, notamment « Inwi Challenge » et « Super codeur d’Orange ».


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page