En quoi consiste la 3e interconnexion électrique Espagne-Maroc?

Le mémorandum d’entente portant sur le développement d’une troisième Interconnexion électrique Espagne-Maroc à travers le Détroit de Gibraltar signé, ce mercredi au Palais des Hôtes à Rabat, lors d’une cérémonie présidée par le roi Mohammed VI et le roi Felipe VI, ambitionne la promotion du commerce régional de l’électricité, l’amélioration de la fiabilité des systèmes électriques, ainsi que le maintien de la sécurité des réseaux maghrébins interconnectés.

En vertu de ce mémorandum, signé par le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rebbah, et le Secrétaire d’État espagnol pour l’Énergie, José Dominguéz Abascal, les Parties mandatent les opérateurs du système et les gestionnaires des réseaux de transport électrique des deux pays pour l’analyse, le développement et la construction de la 3ème interconnexion Espagne-Maroc pour une mise en service à l’horizon 2021-2026.

Les opérateurs du système et les gestionnaires des réseaux du transport électrique des deux pays s’engagent, pour leur part, à mener les études techniques et économiques, visant à présenter une proposition aux deux gouvernements pour la construction de cette 3ème interconnexion électrique pour une mise en service avant 2026.

Lire aussi: L’énergie rapproche le Maroc et l’Espagne

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

Maroc: une mère et ses enfants vivent sous un camion abandonné

Le Centre marocain des droits de l'Homme, section de la ville de Souk El Arbaa du Gharb, vient de révéler un drame humain des plus douloureux. Il s'agit d'une mère de famille obligée de vivre avec ses enfants sous un poids lourd.