Driss Jettou félicite l’ONSSA pour le travail accompli

Après la publication de son dernier rapport en septembre dernier, Driss Jettou a fait le point sur son rapport pour la première fois au parlement et souligne positivement l’interaction et réaction de la direction de l’ONSSA avec les recommandations de la Cour des comptes.

Le président de la Cour des comptes, Idriss Jettou, l’invité, mardi 7 janvier, d’une session de la commission de contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants consacrée à l’examen du dernier rapport de la Cour des comptes et sa partie réservée à l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a relevé que les recommandations de la Cour, sont déjà prises en considération par l’ONSSA.

Lors de cette réunion, le président de cette instance de contrôle a noté que les différents services de l’ONSSA travaillent fort malgré les faibles ressources qui lui sont fournies ce qui l’entrave dans l’exercice de ses missions. Il a poursuivi, dans le même sens, qu’il convient de souligner les efforts déployés par les cadres et l’administration centrale de l’ONSSA compte tenu des responsabilités qui leur sont confiées.

En présentant les conclusions du contrôle de l’Office national de la sécurité sanitaire (ONSSA) devant les membres de la Commission de contrôle des finances publiques, le Président de la Cour des comptes a ajouté que lors des deux dernières années, plusieurs chantiers structurants ont été lancés se basant, notamment sur les recommandations mentionnées sur le dernier rapport de la Cour des comptes, en précisant aussi que l’ONSSA fait partie des établissements qui ont interagi positivement et efficacement avec les consommateurs.

« L’ONSSA fournit beaucoup d’efforts pour atteindre tous les objectifs et les tâches qui lui sont assignés. Toutefois, la réalisation de ces objectifs fait face aux faibles ressources matérielles et humaines qui lui sont fournies », a dit Driss Jettou lors de cette réunion. Il a ainsi appelé les parlementaires à faire pression sur le gouvernement afin de fournir à l’ONSSA les ressources suffisantes pour mener à bien l’ensemble de ses missions. En plus de souligner l’interaction positive de l’ONSSA avec le rapport de la Cour des comptes, Driss Jettou a aussi mentionné la réaction positive du gouvernement qui a accordé 300 postes budgétaires à l’office cette année.

L’ONSSA avait indiqué dans sa réponse incluse dans le rapport de la Cour des comptes un chevauchement des prérogatives et une multitude des acteurs qui interviennent dans son champ de compétences. Ceci est considéré comme un obstacle pour l’exercice de ses fonctions. En outre, l’ONSSA a relevé qu’il ne dispose pas du pouvoir de fermer les unités qui ne répondent pas aux normes sanitaires.

Il est à noter que le ministre de l’agriculture a déjà précisé dans sa réponse publiée dans le rapport que parmi les neuf recommandations, cinq sont déjà prises en considération ou inscrites dans la feuille de route de l’ONSSA et quatre restantes ne relèvent pas exclusivement de l’ONSSA, ni du ministère.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: le temps qu’il fera ce vendredi au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 21 février 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale.