Douanes et Impôts Indirects: ce qui change en 2020

Mohamed Benchaâboun a placé “sa” loi de Finance 2020 sous le thème de la confiance. Il semblerait que ce mot d’ordre est aujourd’hui en phase de concrétisation au sein des différents départements du ministère de l’Economie et des Finances.

A ce titre, le Directeur Général des douanes accompagné de six Directeurs centraux, a effectué la semaine dernière une visite à la Fédération des métiers de la Distribution Tijara 2020, qui regroupe pas moins de 45 opérateurs et associations d’opérateurs dans les métiers de l’import, export, commerce et distribution avec un chiffre d’affaire de 93 milliards de dirhams et 45.000 employés. Nabil Lakhdar a fait un bilan 2019 avec des recettes en progression de 3% à 103 milliards de dirhams. Il a aussi fait des annonces importantes. La douane 2020 se modernise avec un virage à 180° vers le digital et la dématérialisation. Dans les jours à venir, Lakhdar va initier un processus de concertation avec l’écosystème économique: opérateurs, société civile…Objectif? Faire un “toilettage” du code général des douanes.

Ce lifting sera marqué par la suppression de plusieurs règles datant du protectorat et l’instauration de mesures relatives à une dématérialisation totale des opérateurs douaniers pour un climat de transparence et de bonne gouvernance au sein de cette administration. C’est par ce genre d’annonce et d’actions qui rassurent l’écosystème, que la confiance s’imposera.

H.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: l’Administration des Douanes annonce ses mesures face au coronavirus

Ceci afin de contribuer à freiner la propagation du virus.