Dette publique: le carton jaune de Jettou au gouvernement

Driss Jettou, premier président de la Cour supérieure des comptes, a mis en garde contre la hausse de la dette publique au cours de ces dernières années.

Il a lancé cet avertissement, ce mercredi, devant les deux Chambres, des représentants et des conseillers du parlement, lors d’un exposé sur les résultats du rapport 2016 de son institution pour l’année 2014.

Il a appelé le gouvernement à adopter une politique prudente face à la tendance à la hausse de la dette publique dans toutes ses composantes et à déployer davantage d’efforts pour mieux la maîtriser.

Il a passé en revue les différents dysfonctionnements contenus dans ce rapport 2016 : remboursement de la trésorerie et données financières publiques.

A ce titre, il a indiqué  que le retard dans le remboursement de la TVA au profit des institutions et entreprises publiques, hormis le secteur privé, est passé de 8,7 milliards de dirhams en 2010 à 25,18 fin 2015, soit l’équivalent de près de 48% des revenus budgétaires de l’Etat.

Jettou a dévoilé que la dette publique s’est fortement accrue, passant de 743 milliards de dirhams en 2014 à 807 en 2015, ce qui représente 81.3% du PIB.

Quant aux dettes du trésor, elles sont passées de 584.2 milliards de dirhams en 2014 à 626 jusqu’à fin 2015.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page