Côte d’Ivoire: le Maroc construira un pont à haubans à Abidjan

Les travaux de construction d’un pont à haubans qui reliera les deux communes du Plateau et de Cocody à Abidjan ont été officiellement lancés, ce vendredi, à la faveur d’une coopération maroco-ivoirienne.

Le pont haubané d’Abidjan fait partie intégrante du Projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, lancé par le roi Mohammed VI et le président ivoirien Alassane Ouattara.

La cérémonie de lancement des travaux, présidée par le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, s’est déroulée en présence, côté ivoirien, de plusieurs membres du gouvernement et, côté marocain, de l’Ambassadeur du Royaume à Abidjan Abdelmalek Kettani ainsi que du Président Directeur Général de Marchica Med, Saïd Zarrou.

D’une longueur de 630 m et d’une hauteur de pylône de 108 m, cet ouvrage prendra en charge le passage de plus de 25.000 véhicules par jour et contribuera durablement à l’amélioration de la mobilité et à la fluidification de la circulation au sein de la capitale économique ivoirienne, apprend-on auprès de Marchica Med.

Fruit de la volonté commune des deux chefs d’Etat, cet ouvrage emblématique du Projet d’aménagement de la Baie de Cocody avait été présenté par Marchica Med au président Ouattara lors de sa visite officielle en janvier 2015 à Marrakech.

Au terme de cette présentation et sur Hautes Instructions du roi Mohammed VI, la société publique marocaine en charge du projet -Marchica Med, appuyée par le ministère marocain des Affaires étrangères de la Coopération internationale, avait entrepris un road-show auprès des principaux bailleurs de fonds pour assurer le financement de l’ouvrage.

Ce dernier sera finalement financé par la Banque Islamique de Développement (BID) à travers un prêt concessionnel accordé à l’Etat de Côte d’Ivoire pour un montant de 140 millions d’euros.

En plus de la construction du pont haubané, le Projet de Sauvegarde et de Valorisation de la Baie de Cocody porte sur la réhabilitation écologique de la lagune d’Ebrié à travers la réalisation d’une nouvelle embouchure à Grand Bassam et la construction d’une station d’épuration.

Le projet englobe également la réalisation de barrages, la construction d’infrastructures routières, le développement d’une marina ainsi que l’aménagement d’un parc urbain. Le projet prévoit, enfin, le développement d’un programme ambitieux d’équipements sportifs, culturels, ludiques, touristiques et commerciaux.

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

Voici pourquoi Amzazi a annulé une réunion avec les syndicats

Il a annoncé avoir suspendu la réunion prévue ce mardi 23 avril avec les syndicats de l'enseignement .