Coronavirus au Maroc: près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs

Près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs employés durant le deuxième semestre 2020, par rapport à la même période 2019 suite à la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Par catégorie, la proportion des grandes entreprises (GE) qui auraient réduit leurs effectifs est de 41.9%, 33.4% pour les petites et moyennes entreprises (PME) et 39.3% chez les très petites entreprises (TPE), précise le HCP qui vient de publier sa 3ème enquête sur les effets du covid-19 sur les activités des entreprises.

La réduction des effectifs employés a atteint 50% et plus pour 43% des entreprises ayant déclaré une baisse de leur emploi (37,5%) au deuxième semestre 2020, en comparaison avec la même période de 2019, indique la même source, soulignant que cette proportion s’élève à plus de la moitié des TPE, 27% pour les PME et 11% chez les GE.

Par secteur d’activité, les entreprises de la construction (56%) et celles opérant dans l’hébergement et de la restauration (64%) ont réduit de plus de la moitié leurs effectifs durant le deuxième semestre 2020 par rapport à la même période 2019.

En outre, ladite note fait ressortir que près de 81,1% des entreprises ne prévoient aucun projet d’investissement en 2021, 3,9% entrevoient une baisse du niveau d’investissement alors que 6,4% anticipent une augmentation en 2021, faisant observer que cette crise a eu un impact significatif sur le moral des chefs d’entreprises et sur leur vision en matière d’investissement.

Par catégorie, 10,9% des GE sont optimistes et anticipent une augmentation du niveau d’investissement en 2021. Cette proportion est de 8,3% chez les PME et 5,4% pour les TPE.

Par secteur d’activité, près de 19% des entreprises opérant dans le secteur de l’énergie prévoient une augmentation de leurs investissements en 2021. Ce taux est de 12% pour les entreprises qui exercent dans le secteur des industries agro-alimentaires et 11% pour celles qui opèrent dans les industries chimiques et parachimiques.

En revanche, la proportion des entreprises, qui ne prévoient aucun projet d’investissement, dépasse 80% dans les industries du textile, les industries électriques & électroniques, l’hébergement et restauration et les activités immobilières.

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page